20 Septembre 2017

Togo: Un enfant de 10 ans tué, des blessés, des dégâts matériels importants, 5 interpellations à Mango

Photo: Télégramme 228
11 OSC togolaises intransigeantes sur le retour à la Constitution de 1992.

Pour ce premier jour de manifestation de l'opposition et aussi du parti au pouvoir, pour les premiers à Lomé et dans plusieurs villes du pays et pour les seconds à Lomé et à Mango, le bilan varie d'un milieu à un autre.

Si dans certaines villes comme Lomé, Kpalimé, Atakpamé, Tchamba, Sokodé et autres villes prévues ou non, les choses se sont bien passées, on peut noter au travers du bilan dressé en début de soirée de ce mercredi, par le.ministre de la Sécurité, que les villes de Mango et Bafilo où des manifestations ne sont pas prévues, les choses n'ont pas été du tout facile.

Il a émis des inquiétude quant à la ville de Mango où, "des actes inimaginables ont été posés par des manifestants identifiés comme ceux du PNP sont en train de s'attaquer aux domiciles où les forces de sécurité ont loué. Des manifestants de UNIR, qui avait demandé à manifester ont été molestés".

Il a déploré la mort d'un enfant de 10 ans, alors que 3 véhicules et 10 motos ont été brûlés, 7 maisons saccagés et 3 incendiées, des armes de guerres retrouvées sur certains manifestants et six armes de guerre dans la nature.

Quant aux blessés dans cette ville le ministre a dénombré 24 et 5 personnes interpellées. Il dit de par le point qui lui a été fait, avoir décelé des comportements insurrectionnels de la part des manifestants dans cette localité et espère qui ça n'ira pas loin.

Parlant de Bafilo, qui a été un autre coin chaud au courq de cette journée, Yark Damehame a fait été de la nationale N-1 qui a été bloquée par un millier de manifestants obligeant les forces de l'ordre et de sécurité à faire usage de grenades lacrymogènes pour les disperser. Il a parlé de 71 manifestants blessés légèrement, 4 interpellations.

Des actes que le ministre a déploré tout en souhaitant que les manifestants se montrent plus pacifique pour le second jour de manifestation prévu pour ce jeudi.

En savoir plus

Manifestations autour du projet de révision constitutionnelle

Tout le Togo était en ébullition dans la journée du mercredi 20 septembre 2017. Comme ils l'avaient… Plus »

Copyright © 2017 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.