21 Septembre 2017

Cameroun: Liberté de la presse - Le pays répond aux accusations

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement camerounais a réagi mercredi 20 septembre au rapport accablant du Comité de protection des journalistes (CPJ), sur la liberté de la presse dans le pays.

Issa Tchiroma-Bakary nie ces accusations et assure que la liberté de presse est totale, mais rappelle que le pays est en guerre.

Nous sommes en état de guerre, et tous les Etat du monde qui sont en état de guerre ont des lois antiterroristes.

En cela le Cameroun n'innove pas, n'invente pas. En France, vous avez des lois antiterroristes, aux Etats-Unis vous avez des lois antiterroristes.

Cameroun

Kylian Mbappé - Élu Golden boy 2017

Voilà de quoi redonner du sourire à Kylian Mbappe qui a totalement raté son match dimanche dans le… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.