21 Septembre 2017

Guinée: Affaire 19 juillet 2011 - AOB, Fatou Badiar et cie seront de nouveau jugés le 16 octobre

Après l'arrêt de cassation de la cour Suprême le 27 mars dernier, le Commandant AOB, Fatou Badiar et autres condamnés en 2013 dans le procès de l'attaque contre la résidence privée du chef de l'Etat , le 19 juillet 2011 , seront encore devant le tribunal criminel de Dixinn, le 16 octobre 2017.

Cette déclaration a été rendue publique ce mercredi 20 septembre, au siège de l'ordre des bâtonniers, par l'un des avocats chargés de la défense des accusés, Me. Salif Beavogui.

Dans son intervention, Me.salifou Beavogui avocat à la cour, membre du collectif des avocats charges de la défense du commandant AOB et de Fatou Badiar Diallo et autres a souligné que, «

Ce point de presse avait été organisé pour rappeler le parcours de ce dossier depuis le 27 juillet 2017, la cour suprême de la république de Guinée a cassé et annulé l'arrêt de 2013 et renvoyé l'affaire devant le tribunal Criminel de Conakry 2.

Donc de cette date à nos jours nous avons écrit plusieurs courriers aux autorités compétentes pour obtenir la liberté provisoire de nos clients ou la programmation de l'audience.

Nous avons eu des échanges fructueux mais qu'à cela ne tiennent les questions de détentions le temps joue sévèrement contre nos clients qui ont besoin d'être situés sur leurs sort pénal. »

Poursuivant, Me. Bea n'a pas manqué de faire le point du combat que mène le collectif pour la libération de leurs clients, « Nous ne pouvons pas croiser les bras c'est pourquoi le collectif a décidé d'organiser cette rencontre avec les Medias qui était prévue pour 14 heures.

Mais entre temps au environ de 13 heures 30 minute, Mr. Le procureur de la république près le tribunal de première instance de Conakry 2, m'a donné la très bonne nouvelle comme quoi le dossier est retenu pour l'audience du 16 octobre 2017. Donc on s'en réjoui et nous prions Dieu que cette date soit la bonne que ce jour là le procès s'ouvre. » s'est-il réjoui

Selon lui, pendant ce temps, les dossiers criminels les plus récents sont en train d'être examinés avec célébrité par le tribunal Criminel de Conakry 2 (Dixinn), alors nos clients sont détenus depuis plus de 6 ans et leur dossier bonnement classé dans le tiroir.

Guinée

Les bacheliers guinéens de 2017 n'iront pas dans les universités privées

Ce lundi, c'est la rentrée pour les étudiants guinéens. Les 23 000 bacheliers de 2017 prendront le… Plus »

Copyright © 2017 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.