20 Septembre 2017

Congo-Brazzaville: La jeunesse congolaise appelée à plus de responsabilité

Le ministre de la Jeunesse et l'éducation civique a assisté, le 17 septembre à Brazzaville, aux côtés des membres de la plate-forme socio-politique Congo Futur, à une causerie-débat sur l'intox des réseaux sociaux. Elle a invité la jeunesse congolaise à plus de responsabilité.

Les diffamateurs sur médias en ligne déforment la réalité des faits et ont pour objectif de salir l'image de la personne, des institutions d'un pays. En réalité, ils désinforment pour décourager les investisseurs et les touristes à arriver dans le pays dénigrer ou encore se défouler sur ses adversaires politiques, en employant les méthodes comme l'anonymat pour garantir leur impunité.

« Il faut comprendre que diffamer n'a pas de sens. Non aux faux témoignages qui, peuvent porter atteinte à la vie privée et à la réputation d'une personne, non à la diffusion des fausses images dans l'utilisation des réseaux sociaux. Actuellement notre jeunesse est désorientée. Il faut avoir l'amour du pays, rendez service à notre nation », a indiqué Freeman Monsi Massala, secrétaire général de la plateforme Congo future.

Pour sa part, la ministre Hermella Destinée Doukaga s'adressant aux associations juvéniles est revenu sur les notions : paix, responsabilité et citoyenneté.

Elle a expliqué l'importance du bon usage de l'Internet et des réseaux sociaux en s'inspirant de l'usage de plusieurs programmes dont Youth Connect Congo. En effet, le ministère de la Jeunesse et de l'éducation civique avait lancé, en juin 2017, le programme Youth Connect Congo pour intégrer les jeunes oisifs. Objectif : connecter les jeunes aux opportunités d'affaires et d'emplois grâce aux plateformes virtuelles d'échanges.

«A l'instar d'autres pays, le Congo vit au rythme foudroyant de l' ère numérique », a révélé la ministre Hermella Destinée Doukaga.

Elle a évoqué que le fait de réduire la facture numérique traduit la volonté du gouvernement à impulser une dynamique pour s'arrimer aux innovations du monde. Ajoutant que, la fibre optique ouvre des opportunité d'affaires aux jeunes désœuvrés.

Par ailleurs, la ministre Hermella Destinée Doukaga a déploré le fait que les médias en ligne soient, ces derniers temps, un dépotoir de la désinformation, de diffamation massive et de destruction programmatique.

Congo-Brazzaville

Quand l'usurpation des titres est rarement heureuse !

Dans l'entourage immédiat des chefs, il n'est pas rare de constater qu'ouvriers, chauffeurs, personnel du… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.