21 Septembre 2017

Togo: Un enfant de neuf ans tué par balle lors des manifestations

Photo: Télégramme 228
11 OSC togolaises intransigeantes sur le retour à la Constitution de 1992.
communiqué de presse

A la suite de la mort par balle d'un enfant de neuf ans au Togo lors des manifestations d'aujourd'hui, François Patuel, chercheur sur l'Afrique de l'Ouest à Amnesty International a déclaré :

"Malgré les déclarations des autorités en faveur de l'apaisement, la répression des manifestations par les forces armées continue au Togo.

Un enfant de neuf ans a été tué par balle aujourd'hui à Mango, au nord du pays. Amnesty International appelle à l'ouverture d'une enquête indépendante et impartiale sur les circonstances de sa mort et l'usage excessive de la force par les forces de sécurité.

« Les autorités doivent s'assurer que les forces armées ne soient pas déployées dans le cadre des opérations de maintien de l'ordre.

« L'application de messagerie WhatsApp est bloquée depuis mardi soir et  Internet mobile a été coupé depuis ce matin. Cela constitue une violation du droit à la liberté  d'expression et entrave le travail des journalistes et activistes des droits humains sur le terrain.»

Complément d'information

L'opposition togolaise avait prévu des manifestations sur l'ensemble du territoire national les 20 et 21 septembre pour protester contre le projet actuel de réforme constitutionnelle.

A Mango, les forces armées sont intervenues et ont tiré à balles réelles faisant un mort et plusieurs blessés parmi les manifestants. Des éléments parmi les manifestants ont détruit des biens privés et publics.

En savoir plus

Un enfant de 10 ans tué, des blessés, des dégâts matériels importants, 5 interpellations à Mango

Pour ce premier jour de manifestation de l'opposition et aussi du parti au pouvoir, pour les premiers à… Plus »

Copyright © 2017 Amnesty International. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.