21 Septembre 2017

Ile Maurice: Ex-employés de la MDFP - «Des licenciements motivés politiquement et faits de mauvaise foi»

Ils qualifient leur mise à pied de déraisonnable, injuste et illégale. Douze ex-employés de la Mauritius Duty Free Paradise Company (MDFP) ont décidé de contester leur licenciement en Cour suprême.

Ils ont réclamé un ordre d'injonction intérimaire pour interdire à la direction de la MDFP de recruter de nouveaux employés. La motion a été appelée le lundi devant la juge Shameen Hamuth-Laulloo, siégeant en référé, et a été renvoyée au 5 octobre.

«La résiliation de notre contrat de travail est motivée politiquement car nous avons été recrutés par l'ancien régime», ont précisé les licenciés dans leur affidavit. «À cause des agissements illégaux de la direction de la MDFP, nous avons subi un immense traumatisme et des tourments», ont-ils ajouté.

Les 12 employés, dont dix Trainee Sales Assistants et deux CCTV Operators, employés le 16 septembre 2013, ont reçu une correspondance en date du 31 mars 2017. Dans celle-ci, la direction leur a fait part de son intention de mettre fin à leur contrat de travail à compter du 31 mai 2017. Ils ont reçu leur feuille de route le même jour.

Toutefois, la direction de la MDFP a fait publier un avis dans la presse, le 8 juillet, pour le recrutement de Sales Assistants. Par conséquent, ils accusent la direction de la MDFP de mauvaise foi parce qu'elle a fait publier un avis de recrutement dans la presse. La direction de la MDFP veut recruter ses protégés, martèlent-ils.

Par ailleurs, les licenciés ont également porté l'affaire devant l'Equal Opportunity Commission. Ils ont retenu les services de Me Dev Ramano, avocat, et de Me Sunil Posooa, avoué.

Ile Maurice

Absence de Consulat - Les tribulations de la communauté mauricienne en Italie

Les Mauriciens vivant en Italie se sentent délaissés par leur patrie. C'est ce qu'a déclaré… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.