20 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Deuxième Session à l'Unikin - un "PV de carence" pour constater l'absence des professeurs!

Les professeurs de l'Unikin, en grève depuis peu, sont coincés entre la défense de leurs droits et l'application du règlement universitaire.

Alors que la première session s'est déroulée sans problème et la délibération avec succès, aujourd'hui, la radicalisation de cette grève bloque le fonctionnement de l'université notamment, l'organisation de la deuxième session. Dans plusieurs facultés où les fins limiers de La Prospérité sont passés, une expression est en train de prendre, de plus en plus, corps dans le langage des étudiants. C'est celui de la «carence». En fait, il revient à chaque département de pouvoir signé un P.V de carence, qui constate un défaut de présence des professeurs dans la salle des examens.

Cette situation divise les professeurs. L'on se demande jusqu'où vont aller les différents chefs des départements qui, pour eux, il faut appliquer les règlements universitaires. Ce faisant, ils font pression sur les professeurs pour le respect du calendrier académique. De quoi se demander si les chefs des départements reçoivent les ordres de la hiérarchie, en vue du respect du calendrier universitaire, ou si c'est leur volonté réelle d'organiser à tout prix cette deuxième session dans le délai fixé par le calendrier.

Ce qui est paradoxale, c'est l'amalgame qui existe entre les professeurs qui sont chefs de département et les professeurs qui viennent uniquement pour enseigner. C'est dire que cette controverse promet beaucoup de choses dans l'avenir. Cette décision, constatant la carence, profiterait aux étudiants qui, du reste, sont incapables d'affronter la réalité, mieux de donner les meilleurs d'eux-mêmes pour la réussite de leurs études. C'est en quelque sorte du favoritisme, qui ne permettra pas au pays d'avoir des bons produits sur le plan scientifique.

En définitive, il reste que l'intervention de l'Etat est importante en vue de régler cette situation car, « la jeunesse est l'espoir de demain », dit-on, et que « l'éducation est la force pour l'avenir ».

Congo-Kinshasa

La MP multiplie les foyers de tension pour modifier la Constitution

Le mauvais climat des affaires en RDC revient régulièrement dans la plupart des conversations et ateliers… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.