21 Septembre 2017

Burundi: Le pays des droits humains existe-t-il vraiment ?

Le week-end du 16 septembre 2017, Ambassadeur Willy Nyamitwe l'a passé en Europe. Il a soulevé une question sensible, le respect des droits de l'Homme. Selon le blogueur Déo Ndayishimiye, « c'est une bonne question posée par la mauvaise personne».

« Existe-t-il un Burundi des droits de l'Homme ?» Voilà une question qui mérite d'être posée, en effet. Mais par qui ? Un membre du régime de Bujumbura ? C'est une bonne question évoquée par la mauvaise personne, l'adressant à une fausse cible, l'Union européenne.

Depuis que l'Ambassadeur Willy Nyamitwe s'est déplacé pour l'Europe poser cette question, l'envie m'a envahi d'entendre la bonne réponse, venue cette fois-ci des bonnes personnes.

Les bonnes réponses viennent des bonnes personnes

Les Burundais disent dans leur sagesse que « inkuru y'inkuba woyibarirwa n'uwo yahushije » [la nouvelle de la foudre est mieux racontée par celui qui a failli y succomber]. Ce qui me suggère quelques pistes potentielles.

Si aujourd'hui je pouvais rencontrer Monsieur Léopold Habarugira, l'honorable Oscar Ntasano, Mme Marie Claudette Kwizera, je leur poserais cette question : le Burundi des droits de l'Homme existe-t-il vraiment ? Jean Bigirimana rapporterait mieux les faits, journaliste qu'il fut. Où sont-ils ? Quelque part en train de creuser la lumière sur cette question ? Seul Dieu sait, maintenant.

Bon, « à défaut de ce qu'on veut, ... » (complétez-moi). Si je pouvais rencontrer Willy Nyamitwe en personne, je lui poserais cette question, au vu des évènements du 28 novembre 2016, à Gatumba.

Ou bien, je voudrais m'adresser à l'honorable Agathon Rwasa ou encore à la députée passée à tabac, Euphrasie Mutezinka. Pour certains dans cette catégorie, ils témoigneraient par rapport au respect du droit à la vie, d'autres sur le respect des droits civils et politiques.

Une autre catégorie que je voudrais aussi interroger, les centaines de jeunes ayant manifesté contre le troisième mandat, et qui aujourd'hui captent les rayons solaires depuis la prison centrale, à Bujumbura comme à l'intérieur du pays. Leur poser cette simple question : « Le Burundi des droits humains existe-t-il ? »

Burundi

2000 FBU, ce billet qui fait la pluie et le beau temps au Burundi

S'il y a bien une chose qui semble symboliser la corruption dans notre pays, c'est le billet de 2000 francs burundais.… Plus »

Copyright © 2017 YAGA. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.