21 Septembre 2017

Cameroun: 15 septembre 2017: Déjà deux ans comme le professeur Kapet De Bana, figure historique du nationalisme Camerounais s'en est allé!

Deux ans déjà comme un homme multidimensionnel s'est éteint à l'Hôpital Brousse en Banlieue Parisienne, le 15 /9/2015 vers 14 heures.. Il livrait avec courage et dignité un combat épique contre une maladie traîtresse qui avait fait une immixtion impromptue dans sa vie en brisant son bistouri d'or.

Le Professeur De Bana avait quitté son Cameroun natal dans les années 1950, persécuté par l'administration coloniale pour son engagement nationaliste dans l'Union des Populations du Cameroun. Depuis lors, il avait refusé de retourner au Cameroun après l'amnistie générale proclamée par Paul Biya pour tous les prisonniers et exilés politique, au début des années 1990.

Le professeur Kapet De Bana est mort en gardant toujours l'espoir de pouvoir y retourner un jour, surtout après le 'renversement du régime néocolonial et sanguinaire du dictateur criminel Paul Biya', comme il aimait si bien le dire

Le professeur Kapet de Bana est le fondateur d'une kyrielle d'Organisations politiques et humanitaires dont La Ligue Camerounaise des Droits de l'Homme ,la l'Union Interafricaine des Droits de l'Homme ,Le Conseil Mondial de la Diaspora Panafricaine,Fondation Kapet de Bana, Président d'Honneur de l'Association de la Jeunesse panafricaniste révolutionnaire du Niger, Membre fondateur du Collectif des Organisations Démocratiques des Camerounais de la Diaspora, de la Fondation Moumié etc.

Le Prof. Kapet de Bana a été un infatigable défenseur du continent noir. Au demeurant, le professeur Kapet de Bana a su allier durant son vivant son riche et exaltant combat pour la justice et l'équité dans le continent noir, l'éthique de conviction et l'éthique de responsabilité chères à Max Weber. En effet, il s'est toujours efforcé, souvent avec succès, de réconcilier sa praxis avec les valeurs d'intégrité, de partage et d'honnêteté dont il a toujours fait la promotion.

Le souvenir de sa longue et élégante silhouette portée par une fière allure africaine et soutenue par une démarche énergique hantera toujours l'esprit de ceux et celles qui l'ont connu et bénéficié de son exquise urbanité érigée en art de vivre.

Avec fracas, le destin en a décidé autrement ce 15 septembre 2015 où la nouvelle de sa brutale disparition s'est répandue sur les ondes et sur la toile. Il allonge ce jour la liste des hommes et des femmes ordinaires qui ont accompli avec l'allégresse de la conviction des actions extraordinaires pour le bien être de leurs peuples.

Ce brillant panafricaniste, auteur de nombreuses publications juridiques, sociales etc, meurt sans avoir achevé sa mission pour un Cameroun nouveau et un continent africain prospère.

Nous sommes convaincus que la grandeur d'un peuple se mesure aussi à sa capacité à honorer la mémoire de celles et de ceux de ses enfants qui ont su mériter d'elle.

Lorsque le destin fait son jugement, il n'y a point d'appel. Que Dieu Tout Puissant accueille l'âme du Professeur Kapet de Bana et que la terre de nos ancêtres lui soit légère !

Fait à Bruxelles le 15 septembre 2017

- Pour le CODE, Delphine FOUDA, Conseillère à la Présidence

- Pour l'asbl CEBAPH, Hugues SEUMO, Secrétaire à la communication

- Pour l'APJE, Roufaou OUMAROU, Administrateur

- Pour Action Solidaire Internationale, Gisèle EMEGUE, Présidente

- Pour le Mouvement de Février 2008, Marcel TCHANGUE, Administrateur

- Pour la Fondation MOUMIE, Le secrétariat à la communication

Cameroun

Le procès en appel d'Ahmed Abba se poursuit

La seconde audience du procès en appel de notre collègue Ahmed Abba s'ouvre ce jeudi 19 octobre à… Plus »

Copyright © 2017 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.