21 Septembre 2017

Cameroun: Un déjeuner en l'honneur des premières dames

A l'invitation de son homologue américaine, Melania Trump, l'épouse du chef de l'Etat, Mme Chantal Biya, a honoré de sa présence, une réception hier après-midi à la mission permanente des Etats-Unis auprès de l'Onu.

Du succès. Mme Chantal Biya en a encore connu hier au sortir du Ronald H. Brown United States Mission to the United Building, confirmant ainsi que sa cote de popularité est toujours au beau fixe. Tant au niveau de ses homologues premières dames, que du commun des citoyens du monde écumant l'esplanade du 799 UN Plaza, sur le 1st Avenue. Des curieux venus découvrir les personnalités et autres célébrités invitées à déjeuner par Melania Trump, la First lady américaine.

C'est au sortir de ce repas que la première dame camerounaise a été quasiment happée par de multiples sollicitations pour des photos souvenirs. Entre selfies et shooting de professionnels, Mme Chantal Biya, très élégante dans un ensemble veste-longue jupe aux couleurs éclatantes, s'est joyeusement prêtée à l'exercice. A cette séance photo improvisée : ses homologues de Côte d'Ivoire, du Malawi, de Gambie, de Guinée équatoriale, entre autres.

Mais aussi, des hommes et femmes des médias étrangers et de nombreux passants ravis de reconnaître Mme Chantal Biya. De quoi arracher ce commentaire à un cadre chargé de la sécurité de ces dames : « C'est la meilleure séance photo de la journée ». L'essentiel de la journée aura cependant été consacré au déjeuner offert par Mme Melania Trump à toutes les premières dames présentes à New York.

Opportunité pour l'hôte de dérouler son programme relatif au bien-être des enfants, à la lutte contre le harcèlement sur Internet et de mobiliser ses congénères pour ces nobles causes. Du reste, des promesses qu'elle avait faites dans la course à la Maison blanche avec son époux, Donald Trump. « Les enfants sont notre avenir. Il est important que nous veillions à leur éducation, leur santé et leur bien-être, pour en faire des citoyens capables de gérer nos sociétés demain et d'assurer la relève. Ma vie, en tant que mère, tourne autour de mon fils et des enfants en général.

Nous devons, chacune, œuvrer pour que les enfants soient bien, sortent de la pauvreté... », a succinctement déclaré la first lady américaine, après avoir remercié ses homologues d'être venues si nombreuses. Rendez-vous a été pris dans un an, pour le bilan du chemin parcouru par chacune des premières dames dans ces « nouveaux » programmes. Il s'agit cependant là de chantiers que connaît parfaitement Mme Chantal Biya et dans lesquels elle s'investit déjà. Notamment à travers le Cercle des Amis du Cameroun (Cerac).

En effet, l'association caritative fondée par la première dame mène régulièrement des causeries éducatives avec la jeunesse, dans le cadre de campagnes de lutte contre la cybercriminalité. Quant aux actions en faveur de la protection et du bien-être de la petite enfance, elles constituent l'un des fondements même de l'association.

Cameroun

Kylian Mbappé - Élu Golden boy 2017

Voilà de quoi redonner du sourire à Kylian Mbappe qui a totalement raté son match dimanche dans le… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.