21 Septembre 2017

Afrique de l'Ouest: La réunion internationale de haut niveau souligne l'urgence pour la communauté internationale d'accompagner le G5-Sahel

«En marge de la 72e session de l'Assemblée générale des Nations Unies s'est tenue réunion internationale de haut niveau sur invitation du président en exercice du G5-Sahel le président malien Ibrahim Boubacar Keita et avec la participation du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, du président malien Ibrahima Boubacar Keita, du président Burkinabé Monsieur Roch Marc Christian Kabore, du président nigérien Monsieur Mahamadou Issoufou et de Monsieur Ibrahim Hissein Taha, ministre tchadien des Affaires étrangères, de l'intégration et de la coopération internationale, représentant le président de la République du Tchad Monsieur Idriss Deby Itno.

Et d'autre part, ont assisté à cette réunion, le président français Emmanuel Macron, le président en exercice de l'Union Africaine, le président guinéen Pr Alpha Condé, Monsieur Antonio GUTERRES, secrétaire général des Nations Unies, Monsieur Thomas P. Bossert, Conseiller du Président des Etats-Unis à la Sécurité intérieure et à l'antiterrorisme, Monsieur Christophe Heusgen, Représentant permanent de l'Allemagne auprès des Nations Unies, Monsieur Moussa Faki MAHAMAT, Président de la Commission de l'Union africaine et Madame Frederica Mogherini, Haute Représentante de l'Union Européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne.

Les participants ont salué les efforts déployés par les pays du G5 Sahel, et ont souligné l'urgence pour la Communauté internationale d'accompagner les efforts de la région en assurant un soutien prévisible et durable à la Force Conjointe du G5 Sahel, conformément à la Décision de la 679ème réunion du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS/UA) du 13 avril 2017.

Ils ont pris note des recommandations de la réunion extraordinaire des Ministres de la Défense du G5 Sahel, tenue à Bamako le 15 Septembre 2017.

Sur cette base, les Chefs d'Etat ont réitéré la demande pour l'adoption par le Conseil de Sécurité des Nations Unies d'une résolution dotant la Force d'un mandat sous le chapitre VII de la Charte.

En ce qui concerne l'opérationnalisation et la montée en puissance de la Force Conjointe du G5 Sahel (FC-G5S), les participants à la réunion se sont félicités des progrès réalisés dans la concrétisation des décisions prises par le Sommet des Chefs d'Etat du G5 Sahel et la France tenu à Bamako le 2 juillet 2017 et l'inauguration par le président en exercice du G5 Sahel du Quartier Général de la FC-G5S basé à Sevaré.

Les participants se sont réjouis par ailleurs de l'accompagnement de l'Union Africaine et du soutien technique apporté à l'état-major de la force conjointe.

Ils ont reconnu que le G5 Sahel constitue un rempart préventif face aux risques d'expansion du terrorisme, de la radicalisation et de la criminalité transnationale organisée ; d'où la nécessité pour la Communauté internationale de soutenir fermement la Force Conjointe du G5 Sahel.

Afrique de l'Ouest

Conférence internationale - De grands groupes réfléchissent sur le BTP en Afrique

Cette conférence sur les BTP et infrastructures a pour but de créer une Afrique émergente. Plus »

Copyright © 2017 Agence Nouakchott d'Information. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.