21 Septembre 2017

Sénégal: Nomination d'Aliou Sall - La convention des cadres du Gp parle d'un «projet de dévolution monarchique»

Les cadres du Grand parti ne décolèrent toujours pas après la décision prise par le chef de l'Etat de nommer son frère, Aliou Sall à la tête de la caisse de dépôts et de consignations.

Dans une déclaration rendue publique hier, mercredi 20 septembre, la Convention des cadres du Gp juge que la promotion d'Aliou Sall à la tête de la caisse de dépôts et de consignations est «une preuve supplémentaire que la famille présidentielle prend les Sénégalais pour des demeurés».

«La dynastie Sall est en marche et n'a aucun respect pour le peuple : depuis l'avènement de Macky Sall, la famille prime sur la patrie et les servitudes sur les services dus à la Nation», dénonce les camarades de Malick Gakou.

«Après Wade dont il avait rageusement flétri les méthodes, Macky Sall veut se donner à son tour les moyens d'une dévolution monarchique du pouvoir en mettant à la disposition de son frère un matelas financier de plus de 200 milliards de nos francs. Seulement, ce projet machiavélique ne passera pas», ajoute encore la Convention des cadres du Gp.

Poursuivant leur campagne de dénonciation à l'encontre du jeune frère du chef de l'Etat qui selon eux, «est plein de contradictions» pour avoir, «il y a peu de temps, disait être sorti du secteur du pétrole au Sénégal pour se déployer sur l'Afrique comme si notre pays ne faisait pas partie du continent», les cadres du Gp accusent le chef de l'Etat de préparer la voie de la succession à son frère.

«Personne ne peut plus douter des sombres desseins de la dynastie Sall qui rêve de s'installer de manière pérenne au pouvoir. Après Macky Sall, le jeune frère Aliou Sall se prépare pour la présidentielle de 2024 après qu'il aura minutieusement étoffé son trésor de guerre», soutiennent la convention des cadres du GP tout en mettant en garde.

«Nous, Cadres du Grand Parti, resterons unis jusqu'à la victoire finale dans le combat contre le népotisme. Nous refuserons qu'une famille veuille hypothéquer l'avenir de notre pays. Pour la sauvegarde de la Nation et des conclusions des Assises Nationales dont le Grand Parti se veut le porte-étendard, le moment est venu, pour le Peuple, de se mettre debout et de dire stop à Macky Sall. Nous prendrons nos responsabilités à cet égard».

Sénégal

La crise israélo-palestinienne mobilise au Sénégal

Comme dans de nombreuses villes du continent, un rassemblement a été organisé à Dakar ce… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.