21 Septembre 2017

Tunisie: Promouvoir le tourisme de santé

La santé visuelle constitue, en effet, un souci majeur sur le plan international. On estime à 4,5 milliards le nombre de personnes qui souffrent de maladies visuelles et à 2,5 milliards ceux qui ne bénéficient pas de traitement médical. De plus, un enfant sur quatre souffre de difficultés d'apprentissage à cause des troubles de vue et on estime que 60% des accidents de route sont dus à cela.

Une situation qui suggère, selon Koussay Haydar, président de la Chambre syndicale régionale des opticiens optométristes, une coopération poussée entre les gouvernements, la profession et la société civile pour améliorer l'état de la santé visuelle dans le monde et particulièrement en Tunisie.

Le festival constitue, ainsi, le cadre qui colle bien avec ces objectifs universels, puisqu'il s'agirait d'une manifestation à la fois scientifique, culturelle et éducative avec un rayonnement régional et national, d'après M. Haydar. D'ailleurs, l'événement s'appuie sur cinq axes. Le premier est professionnel avec l'organisation d'un séminaire scientifique animé par des experts tunisiens et internationaux des secteurs de l'optique et de l'opthamologie pour présenter les dernières études à l'échelle internationale dans le domaine de la santé visuelle.

Actions humanitaires et de promotion

Le deuxième axe est régional avec une optique de promotion du tourisme de bien-être et la promotion du patrimoine culturel de la région de Gabès. Des visites guidées seront, ainsi, organisées au profit des participants étrangers afin de découvrir les richesses de la région.

Le troisième axe est national visant à mettre en valeur le potentiel de la Tunisie pour être un hub régional du tourisme de bien- être et faire connaître l'expertise tunisienne dans le domaine.

Le quatrième axe est humanitaire, puisque le festival abritera une action humanitaire et sociale en faveur de plusieurs élèves des écoles primaires et secondaires de toute la région de Gabès. Elle consistera à faire des consultations ophtalmologiques gratuites et d'offrir des lunettes aux personnes démunies. De même, une action similaire sera organisée pour les personnes âgées qui ne bénéficient pas de couverture sociale.

Le cinquième axe est culturel et éducatif avec l'organisation d'un concours artistique pédagogique de vernissage sous le thème de la prévention oculaire dans le but de sensibiliser les jeunes à l'importance de la santé visuelle. Il y aura également l'organisation d'une rencontre scientifique de sensibilisation destinée aux enseignants dans le but de les doter des techniques de diagnostic précoce des anomalies et des maladies oculaires chez les enfants.

A noter que la Tunisie compte 1.320 opticiens optométristes, employant 4.400 personnes. Au niveau industriel, il existe actuellement deux fabricants de verres optiques et trois fabricants de montures optiques. On compte également trois universités, une publique et deux privées et 80 diplômés par an.

Tunisie

Trois décès causés par le virus H1N1

«Nous n'en sommes pas encore au stade d'épidémie, explique le Dr Amine Slim, responsable de… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.