21 Septembre 2017

Sénégal: Le privé national compte sur l'Etat pour un meilleur accès à la commande publique

Dakar — Le secteur privé est disposé à accompagner l'Etat dans la réalisation d'infrastructures mais attend en retour des pouvoirs publics un appui leur permettant de se positionner par rapport aux multinationales dans l'accès à la commande publique, a déclaré, jeudi, à Dakar, le président du Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS), Mbagnick Diop.

"Le secteur privée est ouvert pour accompagner l'Etat du Sénégal et nous attendons en retour que l'Etat puisse nous apporter son appui (...) pour nous permettre de nous positionner par rapport aux multinationales qui raflent les gros marchés dans le domaine des infrastructures", a-t-il dit.

Mbagnick Diop s'exprimait lors de la 17ème session des assises économiques annuelles du Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS), sur le thème "Les infrastructures sont-elles un levier de développement pour le Sénégal ?"

"Tous les grands ouvrages sont réalisés par les grandes multinationales et les entreprises locales sont exclues parce qu'elles ne remplissent pas un certain nombre de critères et surtout par manque de moyens financiers", a indiqué Mbagnick Diop.

"Nous souhaitons surtout que la compétition soit ouverte et qu'il y ait surtout des mesures d'incitation", a souligné le président du MEDS, selon lequel le secteur privé local "a les outils et les capacités" nécessaires pour compétir avec les multinationales.

"Aujourd'hui, beaucoup d'entreprises locales qui évoluent dans le même secteur se regroupent en consortiums pour pouvoir gagner les grands marchés de l'Etat", a-t-il signalé.

Sénégal

Atelier de formation pour disposer de données d'impact sur l'utilisation et de l'occupation des terres

Les paysages de l'Afrique de l'Ouest changent radicalement en raison de l'activité humaine et du changement… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.