21 Septembre 2017

Angola: Les hommes et les femmes partagent le pourcentage de violence conjugale

Luena — Le pourcentage d'hommes et de femmes qui ont commis de la violence conjugale de 2015 à 2016 est égal.

Mais avec une tendance à augmenter chez les femmes, selon les données définitives de l'Enquête sur les indicateurs multiples et la santé (IIMS) présentées jeudi à Moxico.

Violence Domestique

Selon le directeur provincial des services provinciaux de l'Institut national de statistique, José Januário Mateus, les femmes de 15-45 ans ont avoué avoir commis une violence physique contre leurs maris et leurs partenaires actuels ou plus récents.

Les formes de violence sont diverses, notamment émotionnelle (23%), physique (28%), sexuelle (13%), selon l'enquête présentée aux membres du gouvernement, aux partenaires, aux établissements scolaires et à d'autres.

L'enquête sur les indicateurs multiples et de santés a été menée entre 2015 et 2016 sous la coordination technique de l'Institut national de statistique en collaboration directe avec le ministère de la Santé et du Plan et Développement territorial et a eu le soutien technique du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), entre autres.

Angola

Mise en évidence du rôle de l'église dans la récupération des valeurs

La ministre angolaise de la Culture, Carolina Cerqueira, a salué vendredi le rôle important joué par… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.