21 Septembre 2017

Afrique: Les soldats onusiens encore accusés d'abus sexuels

Plus de 2000 plaintes contre les soldats de l'ONU ont été enregistrées dans le monde au cours des douze dernières années selon "AP INVESTIGATIONS".

Les forces militaires étrangères déployées par les Nations unies en zone de conflit sont fréquemment accusées d'abus sexuels. Face à cette situation, le Secrétaire Général de l'ONU avait pris des engagements en faveur d'une politique de "tolérance zéro" à l'égard des crimes commis par des Casques bleus.

Au cours de l'assemblée générale de l'ONU, Antonio Guterres a encore appelé à la mobilisation pour mettre fin aux abus sexuels.

Pour Lena Reul, responsable de projet à Medica Mondiale, une ONG allemande qui défend les femmes en zone de guerre, ces engagements n'ont pour l'instant nullement fait cesser les violences sexuelles sur le terrain.

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter les solutions qu'elle propose pour mettre fin à cette situation.

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.