21 Septembre 2017

Angola: Des étudiants de Namibe abordent les conséquences de l'usage de drogues

Moçâmedes — La consommation de drogues et ses conséquences a été jeudi, le thème du débat entre les étudiants de l'école du second cycle Weliwítschia Mirabilis et les techniciens de l'Institut national de lutte antidrogue à Namibe.

Le coordinateur provincial de l'Institut de lutte antidrogue à Namibe, Vieira Rodrigues Ramos, a déclaré qu'il avait l'intention de persuader les jeunes et la population en général de lutter contre l'usage de drogues licites et illicites.

À l'occasion, l'orateur de la conférence, licencié en Santé publique, Micado Miguel Ramos, a considéré la cocaïne, le tabac, le crac, parmi d'autres drogues plus lourdes, comme les causes principales des changements dans le système nerveux central des personnes.

Il a souligné que beaucoup de jeunes après la consommation de drogues, s'adonnaient au crime, à l'abandon des cours, entre autres maux, mettant en danger leur état émotionnel, ce qui les conduit à perdre leur capacité d'assimilation, avec de nombreuses conséquences néfastes.

Angola

Des nouvelles techniques de diagnostic de la maladie du sommeil

Deux nouvelles techniques de lutte contre la maladie du sommeil, la trypanosomiase humaine africaine, commenceront… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.