22 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: L'Onu en appelle aux efforts de tous pour répondre aux attentes de populations affectées

Le 21 septembre de chaque année, le monde entier célèbre la Journée mondiale de la paix. Au-delà de plusieurs activités prévues, en marge de cette journée, une cérémonie officielle a été organisée, le jeudi 21 septembre à la Monusco-Utex de Kinshasa.

La célébration de la Journée internationale de la paix pour l'année 2017 est placée sous le thème « Ensemble pour la paix : respect, sécurité et dignité pour tous ». Plusieurs personnalités ont rehaussé de leur présence la cérémonie officielle de ladite célébration.

À cette occasion, le représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), David Gresley, a lancé un appel à toutes les forces vives de la Nations afin de « travailler ensemble pour aboutir aux résultats concrets qui répondent aux attentes des populations surtout à l'Est du pays et dans la région du Kasaï ».

Conférences sur la paix

Pour sa part, le délégué du gouvernement congolais auprès de la Mission de l'Onu en RDC (Monusco), Noël Mbemba, a affirmé que le thème choisi cette année, constitue « le cheval de bataille de mon pays pour la défense de la paix et de ses valeurs nobles ». Il a relevé que la RDC a entrepris de partenariats avec les collectivités territoriales ; les acteurs institutionnels et privés ainsi que les organismes du Système des Nations Unies afin de défendre le corolaire du thème de cette année.

« Les différentes conférences sur la paix, tenues ici et là, notamment au Nord-Kivu, en Ituri, au Tanganyika et actuellement dans le grand Kasaï, illustre à suffisance notre détermination dans ce domaine et il en sera toujours ainsi », a soutenu Noël Mbemba. « Le gouvernement de la République, s'accrochant aux idéaux de la concorde, ne ménagera aucun effort pour défendre la paix chèrement acquise. », a-t-il ajouté, estimant que « la paix, dans quelque milieu que ce soit, est fragile et d'aucun n'a le droit d'en ajouter au risque de précipiter les paisibles citoyens dans l'insécurité ».

Combattre la discrimination

Dans son message en rapport avec cette journée, le Sg des Nations Unies, Antonio Guterres a déclaré que « cette journée incarne notre aspiration commune à mettre fin aux souffrances inutiles causées par les conflits armés. Elle se veut l'occasion, pour les peuples du monde, d'honorer les liens qui les unissent, quelles que soient leurs origines ».

À son avis, « la paix ne signifie pas seulement déposer les armes. Pour réellement instaurer la paix, il faut créer du lien, combattre la discrimination et défendre les droits fondamentaux de chacune et de chacun ». « Ensemble pour la paix - respect, sécurité et dignité pour tous », est un thème choisi pour accorder une place importante au sort des réfugiés et des migrants du monde entier.

« Notre devoir est de faire en sorte que toute personne contrainte de fuir son foyer reçoive la protection à laquelle elle a droit en vertu du droit international. En tant qu'humains, notre devoir est de remplacer la peur par la bienveillance », a indiqué Antonio Guterres.

Il a demandé à ce qu'au cours des 100 prochains jours, nous puissions nous souvenir de millions de membres vulnérables de nos sociétés, dont beaucoup ont tout perdu, ont besoin de notre aide et de notre compréhension. « Réfléchissons ensemble à ce que nous pouvons faire pour les aider », a-t-il exhorté.

En réaction à ce message, le représentant légal de la Communauté islamique au Congo, Cheik Ali Mwini Mukuu, a estimé que l'événement de ce jour est de « sensibiliser les mauvais esprits pour ne pas, une fois de plus, chercher à verser le sang de gens ». Avant d'ajouter que « la paix, c'est l'état d'âme dont le monde a besoin. N'importe qui a besoin de vivre dans la paix sans laquelle il n'y a pas de développement ».

Congo-Kinshasa

La MONUSCO demande la libération immédiate de militants de l'opposition arrêtés dimanche

La Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo… Plus »

Copyright © 2017 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.