21 Septembre 2017

Ile Maurice: Yerrigadoogate - Husein Abdool Rahim aux Casernes

Il n'a pas perdu de temps. A peine avait-il terminé de parler sur Radio Plus que le dénonciateur Husein Abdool Rahim s'est rendu aux Casernes centrales, vers les 19 heures, ce jeudi 21 septembre.

Si, pour l'heure, rien n'a encore filtré du contenu de sa déposition, il a été transféré à la division Sud pour une déposition in camera.

C'est à cet endroit que la police enregistre les témoins ou suspects dans des affaires importantes. A 23 h 30 il y est encore.

La presse est mobilisée sur place. Celui qui avait fourni des documents sur le présumé blanchiment d'argent et l'ouverture de comptes à l'étranger de l'ex-Attorney General a retourné sa veste cet après-midi. Il avait entretemps été accusé de sextorsion par son ex petite amie.

Son avocat, Ashley Hurhangee a pris ses distances. Le dénonciateur a ensuite déclaré cet après-midi que l'express avait fait pression sur lui, tout en reconnaissant que les lettres présentées par lui étaient bien de Ravi Yerrigadoo.

Retrouvez toute l'affaire dans l'express de demain, vendredi 22 septembre.

Ile Maurice

Absence de Consulat - Les tribulations de la communauté mauricienne en Italie

Les Mauriciens vivant en Italie se sentent délaissés par leur patrie. C'est ce qu'a déclaré… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.