22 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Les chefs coutumiers signent l'acte de non-agression entre communautés

En marge de la clôture du Forum sur la paix, la réconciliation et le développement du Grand Kasaï, les chefs coutumiers de cinq provinces de l'espace Kasaï ont juré de se concerter sur toutes les questions susceptibles de les mettre en conflit.

Se concerter à chaque fois, sur toutes les questions susceptibles de créer des conflits, c'est l'engagement solennel pris par les chefs coutumiers de l'espace Grand Kasaï à la clôture du Forum sur la paix, la réconciliation et le développement de cet espace, hier jeudi 21 septembre à Kananga.

Et à l'occasion, ils ont proclamé la réhabilitation du « Tshiota » dans son statut traditionnel de culture de la paix et de conviviabilité dans la famille, dans le clan et dans la communauté.

Devant toute la nation, les autorités traditionnelles ont ainsi déclaré avoir enterré définitivement la hache de guerre.« Et quiconque tente de la déterrer subit le sort réservé aux traitres », ont-ils déclaré.

Dans les recommandations formulées, les chefs coutumiers appellent au renforcement de l'autorité de l'Etat pour l'accomplissement efficace de ses obligations régaliennes sur l'ensemble de l'espace Kasaï ; à la poursuite et au jugement des criminelles afin de décourager tout recours à la vengeance privée. Tous ceux qui tenteraient de mettre en mal la paix, la cohésion et les projets de développement dans l'espace Kasaï sont ainsi mis en garde.

Dans la foulée, il sera mis en place un observatoire de préventions des conflits et le renforcement des commissions consultatives de règlements des conflits coutumiers. Un autre appel dans le cadre de la restauration de la paix, porte sur la récupération des armes entre les mains des populations civiles.

S'agissant de la réconciliation proprement dite, les chefs coutumiers ont signé un pacte solennel de non-agression pour sceller la paix et la réconciliation dans l'espace Kasaï.

Ils préconisent, entre-temps, l'organisation des barza pour la gestion des conflits communautaires et intercommunautaires en vue de la promotion et de la tolérance politique ainsi que l'organisation des manifestations culturelles pour renforcer la cohésion sociale, la connaissance des us et coutumes et la lutte contre l'intégrisme identitaire.

Au chapitre de développement, un plan d'urgence pour la relance économique de l'espace Kasaï devra être élaboré.

Pour rappel, les participants ont travaillé dans cinq ateliers thématiques, à savoir conflits du pouvoir coutumier, conflits fonciers, décentralisation et développement socioéconomique durable dans l'espace, schéma pour la paix et la réconciliation intercommunautaire, prise en charge humanitaire et psycho-sociale.

Congo-Kinshasa

Nikki Haley à Kinshasa - Un message fort de Trump à Kabila

Annoncée depuis la dernière assemblée générale des Nations unies, l'ambassadrice des… Plus »

Copyright © 2017 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.