22 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Hospitalisé, Diomi Ndongala en appelle à la CNDH pour sa libération

L'opposant congolais Eugène Diomi Ndongala en appelle, ce jeudi 21 septembre, à la Commission nationale des droits de l'homme (CNDH) pour obtenir sa libération. Le leader du parti Démocratie chrétienne, condamné en 2014 à dix ans de prison pour viol sur mineure - une accusation qu'il a toujours niée en dénonçant un procès politique - est hospitalisé depuis plusieurs mois.

En novembre 2016, le Comité des droits de l'homme de l'ONU a demandé la libération d'Eugène Diomi Ndongala.

Il y a quatre mois, la CNDH, un organisme public consultatif en matière de droits de l'homme, avait enjoint les autorités compétentes à respecter cette obligation. Sans avoir gain de cause pour l'instant.

L'opposant, qui dit avoir besoin d'effectuer en urgence des examens médicaux à l'étranger, a donc saisi une nouvelle fois ce jeudi 21 septembre la Commission nationale des droits de l'homme et lui demande dans sa lettre « d'utiliser toutes ses compétences et prérogatives légales pour faire respecter la décision de l'ONU ».

« C'est une démarche totalement légale. Il exploite là toutes les voies relatives aux mécanismes nationaux, internationaux, de protection des droits de l'Homme.

La CNDH est l'un des mécanismes situés au niveau national pour assurer la promotion et la protection des droits de l'homme en République démocratique du Congo.

Comme il se fait qu'il y a plus ou moins dix mois qu'il attend la mise en œuvre de la décision du Comité des droits de l'homme de manière volontaire, pas de gouvernement, et que ça ne vient pas.

Voilà pourquoi il a décidé de se référer à la CNDH. Et nous espérons que l'entrée en danse de cette dernière institution pourra donner un coup de pouce aux autorités congolaises qui trainent encore le pas pour que la décision connaisse une application effective », explique son avocat, maître Georges Kapiamba.

Congo-Kinshasa

La RDC est le pays d'Afrique qui compte le plus de déplacés internes

Selon un rapport publié la semaine dernière par l'Observatoire des situations de déplacement… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.