21 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Vote semi-électronique - L'UDPS/Kikwit rejette en bloc!

L'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), fédération de Kikwit, un des partis politique de l'opposition dans la province du Kwilu monte au créneau.

Elle rejette en bloque l'idée des élections semi-électronique que propose la Commissions électorale nationale indépendante (CENI) en République démocratique du Congo (RDC).

Dans une déclaration rendue publique le week-end dernier sur place, l'UDPS-Kikwit estime que le vote semi-électronique est un système qui risque de retarder davantage les élections que le pays attend suivant les accords de la Saint Sylvestre en 2017.

Ce parti dit également fuser «les intentions manifestes d'une tricherie planifiée par le président Nangaa et la Majorité au pouvoir qui est hors mandat».

Selon la même déclaration, l'UDPS-Kikwit s'est réunie «pour réfléchir autour de la situation politique de l'heure en RDC conformément aux dispositions des statuts du parti en son article 10 et celles de la constitution de la RD Congo en ses articles 23, 25 et 27 qui donnent respectivement à toute personne le droit de la liberté d'expression, d'exprimer ses opinions ou convictions et liberté des réunions pacifiques et d'adresser individuellement ou collectivement une pétition à l'autorité publique».

Dans le même document, l'UDPS-Kikwit dénonce «l'idée du referendum soutenue par soient disant jeunes centrices instrumentalisés par le pouvoir et qui font semblant d'ignorer la misère dans laquelle le peuple est plongée que ces jeunes prétendent représenter par pire démagogie et ironie».

Ce parti s'évertue d'attirer l'attention de la population congolaise en général et celle de Kikwit en particulier de ne pas se laisser distraire par des déclarations "des personnes qui ont échoué et qui cherchent par tous les moyens à récupérer le pouvoir par la force, raison pour laquelle ils évitent l'organisation des élections en 2017".

L'UDPS Kikwit affirme qu'elle soutiendra tous les moyens autorisés par la constitution pour faire échec à tout celui qui voudra prendre le pouvoir par la force. Elle s'oppose énergiquement à l'idée du troisième dialogue proposé par "la majorité Kabiliste".

Le parti finit par rejeter en bloc les «déclarations de la SADC en faveur de la RDC. Car, elles n'engagent que leurs auteur».

Congo-Kinshasa

La contribution des USA dans la lutte contre le Vih/SIDA en RDC

Avec un fort soutien bipartisan à travers de multiples administrations et congrès, le projet PEPFAR du… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.