22 Septembre 2017

Madagascar: Manakara - Deux faux-monnayeurs écroués

Mercredi 20 septembre, deux personnes ont été placées sous mandat de dépôt à la Maison centrale de Manakara après leur audition auprès du Parquet du tribunal de première instance de cette circonscription.

Ces individus sont poursuivis pour fabrication et diffusion de faux billets de 10 000 ariary, nouvelle version. Selon les informations émanant de la gendarmerie, l'un des suspects a été arrêté suite au renseignement dénonçant l'existence d'une personne qui vend échange le nouveau billet de 10 000 ariary contre un ancien billet de 5 000 ariary dans la localité.

Traqué sur le champ, il est surpris avec des faux billets de 10 000 ariary d'une valeur totale de 12 000 000 d'ariary. Durant son interrogatoire, il a dénoncé son fournisseur qui est un habitant de Mananjary. Ayant fait une descente à Mananjary, les gendarmes sont tombés sur le présumé faux-monnayeur. 500 coupures de papier blanc de même dimension que le billet de 10 000 ariary ont été trouvées dans sa maison. C'est pourquoi, il fut arrêté et amené à Manakara. La question se pose alors : y-a-t-il encore des personnes se laissant embobiner dans une telle magouille ?

Madagascar

Épidémie - La barre de cent morts de peste approche

L'épidémie de peste a tué près de cent personnes en deux mois et demi. La riposte est… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.