21 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: En concert à Kinshasa - Maître Gims fait un play-back à la place du live!

Comme annoncé, la star franco-congolaise a bel et bien livré son spectacle à Kinshasa.

Maître Gims était devant le public kinois, le samedi 16 septembre 2017, au stadium Shark club. Une foule immense de fanatiques a pris d'assaut ce lieu pour vivre la production scénique du fils de Djuna Djanana.

Contrairement aux attentes des spectateurs, Maître Gims n'a pas donné un concert live dans la capitale congolaise. Le rappeur a joué avec un DJ qui balançait et programmait simplement le son à l'aide d'un ordinateur et mixeur.

C'était une musique assistée par ordinateur qui lui a permis juste de placer sa voix et de chanter sur le podium. Curieusement, l'artiste n'a pas été accompagné par son groupe. Ses musiciens n'ont pas effectué le déplacement de Kinshasa. Cela n'a pas permis à Gims de faire une prestation scénique live.

Bref, il a fait un play-back, à la grande déception totale du public kinois. Nombreux regrettent d'avoir acheté leur billet à un prix au-delà de 100$, voire 150$, pour une place VIP. Une somme qui dépasse de loin le salaire d'un fonctionnaire ou d'un enseignant congolais.

"Gims nous a déçus. On ne peut pas nous exiger de payer le billet du concert à un prix exorbitant pour venir suivre un play-back. Ce n'est pas honnête de la part des organisateurs", a déclaré un fan de 21 ans.

Signalons qu'après cette production, Maître Gims a quitté Kinshasa, dimanche 17 septembre, pour les Etats-Unis où il est attendu pour quelques spectacles. La star envisage de revenir au pays de ses ancêtres l'année prochaine pour faire un concert gratuit dans un espace public à Kinshasa.

Congo-Kinshasa

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur la… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.