21 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Coupe de la CAF - Mazembe joue sa qualification pour les demi-finales

Le vainqueur de la dernière Coupe de la Confédération, édition 2016, le Tout-Puissant Mazembe Englebert veut apparemment rééditer l'exploit.

Lentement mais surement, le club congolais n'est plus qu'à un petit pas des demi-finales de la Coupe de la Confédération, édition 2017. Le TP Mazembe joue sa qualification contre Al Hilal d'Obeid ce dimanche 24 septembre, dans son chaudron de Kamalondo, à Lubumbashi. Des quarts de finales, demi-finales et finale, ce n'est plus qu'une affaire de concentration. Les Corbeaux lushois ont des atouts.

Déjà ce dimanche, les Corbeaux entament ce match retour par une longueur d'avance. Au match aller il y a une semaine à Obeid, au Soudan, Mazembe a créé l'exploit, en allant battre Al Hilal (2-1), deux buts signés le jeune Ben Malango. Un score significatif, sécurisant, mais qui ne garanti absolument rien, parce que tout peut arriver. Dans le football, il n'y a pas de mathématique. Pour sortir détendus du stade TP Mazembe dimanche soir, les Corbeaux à défaut d'une victoire, n'auront besoin que d'un match nul. Le pire serait une défaite, surtout une défaite (0-1).

Ici, Mazembe sera automatiquement éliminé, et c'est faisable. Pour ce faire, Pamphile Mihayo qui, jusque-là, maîtrise bien ce qu'il fait, a promis aussitôt après le match aller, de renforcer l'équipe par l'apport à certains joueurs convalescents absents au Soudan. Rien que pour ce match retour, l'équipe s'est retirée à environ 30 Km de Lubumbashi, au Centre Sportif de Futuka pour une mise au vert. Pendant ce temps à Lubumbashi, la population se mobilise pour faire avaler aux Soudanais d'Obeid une pilule amère au stade par une animation tous azimuts. Le stade TP Mazembe sera chauffé à blanc. Le billet d'accès au pourtour revient seulement à 3.000 FC. C'est sûr que les 18.000 places assises que compte ce stade seront toutes occupées.

La billetterie sera ouverte ce vendredi 22 septembre. Et c'est ce même vendredi que les Soudanais sont attendus à Lubumbashi. Le club soudanais participe pour la toute première fois à cette Coupe de la Confédération. Son entraîneur, Ibrahoma se dit fier de ses joueurs et promet de faire un bon match à Lubumbashi. Au match aller, avait-il déclaré, son équipe a été trahie par la fatigue : « des erreurs individuelles nous ont été fatales. L'équipe, a fait un gros match pendant la première moitié, ensuite ils ont baissé de pied en raison d'une évidente fatigue. Il faut tenir compte du fait que je ne peux compter que sur un effectif composé seulement de dix-huit joueurs ».

Certes, le retour dimanche sera un autre match. Un autre match aussi pour SuperSport United d'Afrique du Sud qui a été tenu en échec à l'aller par Zesco United de la Zambie (0-0). Ici, ça passe ou ça casse ce dimanche, à Lusaka. Deux autres quarts de finales verront les clubs tunisiens CS Sfaxien et Club Africain battus à l'aller en déplacement par le même score respectivement, par Fus Rabat du Maroc et MC Alger d'Algérie, remonter la pente à domicile.

De huit clubs encore dans la course, quatre seront éliminés ce week-end, quatre autres resteront dans la compétition pour les demi-finales. L'édition dernière, Mazembe l'avait remporté face à Mouloudia Olympique de Bejaïa d'Algérie.

Congo-Kinshasa

Un Congolais poignardé en plein jour par un sujet chinois

Pour le commissaire provincial de la Police nationale congolaise (PNC) de Kinshasa, l'auteur du coup de couteau - un… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.