22 Septembre 2017

Tunisie: Mandat d'arrêt contre trois individus

Le procureur de la République du tribunal de première instance Sfax 2 a émis mercredi des mandats d'arrêt contre trois individus et laissé en liberté deux femmes, dans l'affaire opposant des parents d'élèves à une institutrice de l'école «Okba Ibn Nafaa» à la cité Bahri (délégation Sfax ouest), a indiqué le porte-parole des tribunaux de Sfax, Mourad Triki au correspondant de l'agence TAP.

Dans une déclaration au correspondant de l'agence TAP, il a précisé que les accusés sont poursuivis pour obstruction à la liberté de travail, outrage à un fonctionnaire public dans l'exercice de ses fonctions et obligation faite à un fonctionnaire public de ne pas accomplir ses fonctions.

«Le procès des accusés sera tenu le 25 septembre prochain devant la chambre criminelle du Tribunal de la première instance de Sfax 2», a-t-il ajouté.

Vendredi 15 septembre, jour de la rentrée des classes, Faïza Souissi, institutrice à l'école primaire «Okba Ibn Nafaa» de Sfax, a été agressée par des parents d'élèves. Accusée d'athéisme et d'avoir «une mauvaise influence» sur leurs enfants, l'institutrice a été empêchée d'accéder à sa classe.

Dans un communiqué publié lundi, le ministère de l'Education a dénoncé «l'agression inacceptable» de l'institutrice, précisant qu'une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l'incident et les responsabilités de chacun

Tunisie

Au cœur du débat sur la décentralisation

En fait, le secteur privé fait face également à des obstacles en relation avec l'environnement des… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.