22 Septembre 2017

Tunisie: La liste des citoyens concernés par les dédommagements établie

La commission chargée des questions foncières relatives au projet de liaison fixe entre l'autoroute A4 et la ville de Bizerte a démarré, mercredi, ses travaux.

La commission procèdera, à partir de vendredi, à l'affichage des données relatives au parcours du projet (dans sa première tranche) et de la liste des citoyens concernés par le dédommagement. L'affichage sera effectué dans les sièges du gouvernorat, des délégations, de la municipalité ainsi que la direction de la propriété foncière,et ce, pour une durée de deux mois au terme desquels le dossier foncier sera transmis par le président de la commission (gouverneur de Bizerte) aux services du ministère des Affaires foncières qui se chargera des expropriations et des dédommagements.

Les données foncières relatives à la deuxième tranche du projet seront, également, affichées dans les prochains jours, affirme la même source.

Les travaux de réalisation du projet de liaison fixe (9,5 km de longueur) démarreront au cours du quatrième trimestre de 2018, et se poursuivront sur trois ans, moyennant 600 millions de dinars.

Tunisie

CAF Ligue des Champions - Al Ahly coule l'Etoile du Sahel

L'Etoile Sportive du Sahel a été complètement dépassée par les… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.