22 Septembre 2017

Tunisie: Une équipe équilibrée

Sur la pelouse du stade de Radès, on aura onze joueurs contre onze, mais dans le stade, on aura douze joueurs «sang et or» et onze Ahlaouis pour le compte du match de quart de finale retour de la Champions League demain.

Donc, outre l'avantage du terrain et celui du résultat probant (2-2) du match aller réussi, il y a une semaine à Alexandrie, l'Espérance Sportive de Tunis sera boostée par son public en or dont le nombre dépassera largement les trente mille supporters.

Le public espérantiste, qui est connu pour son dévouement inconditionnel pour son équipe de cœur, est également très exigeant et répugne les demi-mesures. Pour lui, il n'est nullement question que son équipe opte pour un jeu trop calculé favorisant un système visant à neutraliser celui de son adversaire et de se contenter d'un score de parité de 0-0 ou 1-1 comme on le chuchote un peu partout depuis la fin du match aller.

La manière passera, peut-être, avant le résultat, mais dans tous les cas pas avant la qualification au tour suivant. Loin de là.

Bguir pour faire le jeu

On oubliera demain la manière avec laquelle ont évolué les joueurs de notre ambassadeur à Alexandrie il y a moins d'une semaine. En effet, on sera dans un autre contexte car l'EST profitera de tous les atouts qu'elle a en main pour donner une belle leçon à son interlocuteur qui ne veut pas reconnaître qu'il se trouve dans de beaux draps depuis quelque temps.

L'arrogance d'un bon nombre de ses responsables et joueurs leur fait dire que l'Espérance leur a «volé» la victoire lors du match aller, aidée en cela par un arbitrage hors du coup.

Chevronné comme on le connaît et possédant plus d'une solution pour rectifier le tir quant à son système de jeu, Faouzi Benzarti alignera demain une formation capable de contenter le grand public «sang et or».

Les Ahlaouis ne seront pas les premiers dans l'initiative comme ils l'ont fait à Alexandrie.

Sans dévoiler les choix tactiques de Benzarti, on peut quand même avancer que la prudence et l'audace seront en parfaite symbiose, d'abord pour fermer les brèches en défense et ensuite pour faire le jeu.

Tout un chacun se rappelle l'apport de Saâd Bguir apporté à l'EST pour le peu de temps qu'il a joué à l'aller en fin de match. Son incorporation a permis à ses coéquipiers défenseurs de souffler un peu après les terribles assauts effectués par Al Ahly durant la deuxième mi-temps.

Eh bien, Saâd Bguir sera de la partie dès l'entame du match. Son rôle sera décisif aussi bien en ce qui concerne la construction du jeu offensif que sur les balles arrêtées dont il est passé maître.

Machani rentrant

Bien évidemment, en plus des solutions apportées à l'entrejeu, la défense, dont le comportement n'était pas très convaincant au match aller, nécessite des retouches qui s'imposent. Sur ce point, le jeune Montasser Talbi qui sera, sans doute, l'un des meilleurs défenseurs en Tunisie sera ménagé dans le match de demain. Il cédera sa place à son aîné Ali Machani, car dans ce genre de duel à haut risque, l'expérience est fortement requise.

Ainsi on aura une formation très équilibrée aux compartiments très bien fournis en joueurs de grande qualité, surtout si Taha Yassine Khenissi est aligné. Légèrement blessé en fin de match à l'aller, ce dernier pourrait être en ballottage avec Fakhreddine Ben Youssef.

Auteur : Amor BACCAR

Ajouté le : 22-09-2017

Tunisie

Trio d'enfer !

Le public venu nombreux, composé de mélomanes et de représentants de l'ambassade d'Autriche, s'est… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.