22 Septembre 2017

Sénégal: Accompagnement des producteurs agricoles - Une étude préconise une assurance indicielle

Le Laboratoire de Recherche en Économie de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis (Lares), en partenariat avec l'Initiative Prospective Agricole et Rurale (Ipar) a procédé hier, jeudi 21 septembre, à la restitution des résultats de l'étude sur les déterminants de la demande d'assurance indicielle au Sénégal.

Réalisés auprès de 346 producteurs agricoles dans les régions de Fatick et de Kaolack, les résultats de cette recherche sur l'évaluation formative des contraintes et supports à la demande, financée par l'International Initiative for Impact Évaluation (3ie) font état d'une bonne connaissance de l'assurance par les agriculteurs dont 70 % sont favorables à en souscrire.

Membre de l'équipe des chercheurs qui ont réalisé ce travail, Mame Mor Anta Sy, doctorant de recherche à l'Ubg et au laboratoire Lares a également indiqué lors de la cérémonie de présentation que cette étude a montré une préférence pour les producteurs d'une assurance indicielle liée au crédit selon le mode volontaire avec incitation.

Par ailleurs, faisant état d'un déficit d'information des producteurs sur la subvention de l'Etat dans ce domaine, Mame Mor Anta Sy et ses collègues ont ainsi formulé un certain nombre de recommandations dont notamment la sensibilisation des producteurs par le biais des coopératives sur l'utilité de l'assurance, le renforcement des capacités des agents de crédits sur les produits de l'assurance.

Sénégal

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.