22 Septembre 2017

Sénégal: Décès d'Al Amine - Le pays perd "un de ses remparts les plus solides" (Macky Sall)

Dakar — Le Sénégal a perdu "un de ses remparts les plus solides", avec le décès, ce vendredi matin à Tivaouane, du Khalife général des tidianes, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine, a réagi le président de la République, Macky Sall, à son retour à Dakar, en provenance de New York.

Selon un communiqué de presse parvenu à l'APS, "informé du rappel à Dieu de Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine dès l'atterrissage de l'avion qui l'a ramené de New York, le président de la République", a "réagi aussitôt après". Macky Sall, qui vient de participer à la 72e Assemblée générale des Nations unies à New York, a ainsi "décidé de se rendre à Tivaouane cet après-midi à 16h".

Dans le communiqué, le Pôle communication de la présidence de la République souligne que selon le chef de l'Etat, Al Amine a été, "sa vie durant, un chantre infatigable de l'unité nationale, de la cohésion sociale et de la paix des cœurs".

"Entièrement tourné vers son Créateur, il a incarné les valeurs cardinales de l'Islam et celles de notre peuple : la tempérance, le voisinage harmonieux, le dialogue et le respect mutuel."

Selon lui, "d'une ouverture d'esprit rare, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine fut un véritable trait d'union à l'instar de ses illustres devanciers au Khalifat".

"Son magistère a été de courte durée, mais il a illuminé davantage le chemin de toute la communauté Tidiane et raffermi son unité", a encore témoigné Macky Sall.

Et de demander à Allah d'"accorder à ses héritiers la force d'endurer sa disparition et l'énergie nécessaire pour continuer son œuvre."

Le Khalife général des Tidianes Abdoul Aziz Sy Al Amine, décédé vendredi matin, a été inhumé à l'esplanade des Mosquées, à Tivaouane.

La prière mortuaire a été dirigée par le porte-parole de la famille d'El Hadji Malick Sy, Serigne Babacar Sy Mansour, plus connu sous le nom de Serigne Mbaye Sy Mansour.

Né en 1927, il était à la tête du Khalifat depuis le décès de Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum, dans la nuit du 15 au 16 mars 2017, à l'âge de 91 ans.

Il a été le porte-parole de différents khalifes de la confrérie et s'est beaucoup illustré dans cette fonction, par son éloquence et son franc parler.

Sénégal

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.