22 Septembre 2017

Madagascar: Discours aux Nations Unies - Rajaonarimampianina présente son bilan

Au rapport. Durant son allocution devant l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU), mercredi, Hery Rajaonarimampianina, président de la République, ne s'est pas hasardé sur le terrain des actualités internationales chaudes. Se référant au thème de cette 72e session, le chef de l'État, a préféré se contenter de mettre en avant ce qui s'apparente à un bilan de son mandat.

« Priorité à l'être humain : Paix et vie décente pour tous sur une planète préservée », est le thème de cette session du sommet de l'ONU. Dès le départ, le président Hery Rajaonarimampianina a annoncé le ton de son discour qui devait essentiellement lui permettre « de partager ce que nous faisons et nous efforçons de faire à Madagascar, pour rendre aux Malgaches une vie meilleure et décente ».

Durant près de vingt minutes donc, le chef de l'État a énuméré « les défis relevés au lendemain d'une longue crise ». Se présentant comme un « optimiste », il a affirmé sa confiance en la reconstruction économique de la Grande île, au développement national et en une croissance recouvrée. Sur ce point, il a annoncé une croissance de 5% en 2018, pour au final être parmi les pays à revenus intermédiaires en 2030, mettant en avant qu'un cap a été franchi en matière de stabilité politique et perspective économique.

Le renforcement du rayonnement international de Madagascar a été l'argument martelé pour justifier les déplacements présidentiels. Henry Rabary-Njaka, ministre des Affaires étrangères, l'a encore rappelé, en marge de cette 72e session. La tribune de l'ONU aurait pu être la plateforme idéale pour affirmer la présence de la Grande île sur la scène internationale avec une prise de position sur les questions internationales brûlantes.

Plusieurs de ses homologues, notamment, africains, ne se sont pas privés de le faire. Devant une salle clairsemée- son discours s'est tenu en fin de journée- le chef de l'État, n'a fait qu'effleurer les questions comme celle du changement climatique et la lutte contre le terrorisme. Pourtant, il s'est aussi présenté devant l'assistance en sa qualité de président de l'Organisation du marché commun de l'Afrique australe et orientale (Comesa) et du sommet de la Francophonie.

Pour en revenir aux affaires nationales, du reste, le président Hery Rajaonarimampianina est resté muet au sujet des îles éparses. Sujet sur lequel une prise de position franche de sa part est systématiquement attendue à chaque sommet de l'ONU.

Madagascar

Parlement malgache - S'imprégner de la démocrate allemande

Tirer quelques exemples du Parlement allemand et les appliquer à Madagascar. En général, c'est… Plus »

Copyright © 2017 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.