22 Septembre 2017

Kenya: De La Gacilly en France à Nairobi , marathon des expositions du photographe Baudoin Mouanda

Passer d'une exposition d'un continent à un autre est devenu l'exercice habituel du photographe Baudoin Mouanda.

Pas le temps de marquer une pause. Moins d'un mois après celle de la France, le photographe congolais enchaîne sur une exposition internationale sur la Sape du 11 au 30 septembre à Nairobi, au Kenya, à l'invitation de l'Alliance Française. « Un nouveau défi dans un pays anglophone », avance-t-il fièrement après le vernissage dans la soirée du jeudi 21 septembre avec la présence du monde diplomatique et illustres personnalités au Kenya. Quasiment inconnu hier, le phénomène de l'entre-soi de l'élégance et de bonnes manières des Sapeurs gagne de nouveaux horizons.

Dans l'enceinte des locaux de l'Alliance française à Nairobi, il sera permis de venir rencontrer les sapeurs, des amoureux de mode vestimentaire, l'équivalent africain des dandys français du XIXe siècle. La Société des ambianceurs et des personnes élégantes, la Sape, est un mouvement de jeunes congolais qui s'habillent avec un luxe et une élégance ostentatoire.

Avec eux se dégage le sens du style, de l'exubérance joyeuse, avec des couleurs vives et plutôt inhabituelles pour leurs costumes ultra chics bien taillés. Ils portent une attention particulière à chaque détail. La philosophie des sapeurs est simple : La joie de vivre. Baudouin Mouanda de Brazzaville et Yves Sambu de Kinshasa présenteront de manière documentée leur exposition sur ce mouvement éclatant. À travers leurs œuvres distinctes, les deux photographes essayeront de marquer un équilibre entre le documentaire et l'art.

L'alliance française donnera un temps de dédicaces à Didier Bokelo Bile, auteur de la biographie « Papa Wemba : icône de la musique africaine de génération en génération ». Dans cet ouvrage, il explore les mondes parallèles de « l'homme » et de « l'artiste ». Papa Wemba, ou Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, roi de la Rumba Rock, fut aussi le roi incontesté des « sapeurs ». « Papa Wemba and Black Dandy » au Ciné-Café.

Toujours dans la même programmation, du 9 au 29 octobre, les visiteurs pourront découvrir l'exposition sur les textiles en Afrique. Ces textiles, qui peuvent être considérés comme une forme d'art majeur, sont une source de fascination et d'inspiration pour les designers de mode et de tissus à travers le monde. Cette exposition de textiles inédite, dont beaucoup sont en voie de disparition, fait partie de la Collection African Heritage House. Elle présentera également des textiles et des œuvres d'art de Nike Seven Seven Okundaye. Une soirée African Heritage est prévue pour le mercredi 18 octobre. Ce sera l'occasion pour cet artiste de partager son travail pour la protection et la préservation des textiles nigérians.

Après Nairobi, Baudoin Mouanda a déjà logé sur son agenda : participation à la 11e Biennale de la photographie à Bamako au Mali annoncée du 2 décembre 2017 au 31 janvier 2018. Il a été sélectionné parmi la quarantaine de dossiers retenus par le jury composé, entre autres, de Marie-Ann Yemsi, directrice artistique et de Samuel Sidibé, délégué général des Rencontres de Bamako.

Kenya

«Le COT et moi - une idylle dans le besoin»

Du temps de Mohieddine Hbita, Abdessalem Chaâtani, Farouk Ben Slimane, Mohamed Ali Ben Mansour, Faouzi Henchiri,… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.