22 Septembre 2017

Cameroun: Le pays appelle à une mobilisation générale accrue contre Boko Haram

Le Cameroun a appelé vendredi à une mobilisation générale accrue contre le groupe terroriste Boko Haram, qui sévit dans la région du bassin du Lac Tchad, lors du débat général de la 72e Assemblée générale des Nations Unies à New York.

« La lutte contre Boko Haram, cette secte djihadiste, appelle à une mobilisation générale accrue si nous voulons réellement en finir avec ce danger », a déclaré le Président de la république du Cameroun, Paul Biya, dans un discours à la tribune des Nations Unies. « II est mortel pour nos peuples, pour nos populations, pour notre indépendance et notre démocratie. II est mortel pour la paix », a-t-il ajouté.

« Le nombre des victimes de la secte terroriste Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad est estimé à 2.000 », a poursuivi le Président camerounais. « Le Cameroun et les pays voisins font face à cette secte qui, chaque jour, renouvelle ses méthodes et tactiques. Nous apprécions le soutien de nos partenaires dans le combat contre cette barbarie ».

« Nous attendons beaucoup, à cet égard, de la venue, dans la région du Lac Tchad, de la mission de haut niveau prescrite par le Conseil de Sécurité au Secrétaire Général de I'ONU par sa résolution 2349 », a enfin remarqué M. Biya.

Le Conseil de sécurité a adopté la résolution 2349 à l'unanimité le 31 mars 2017. Cette résolution encourage les gouvernements de la région à maintenir la dynamique militaire contre Boko Haram via la Force multinationale mixte (FMM).

Sur le plan humanitaire, le texte adopté par le Conseil de sécurité recommande l'octroi « rapide » de 458 millions de dollars pour éviter une aggravation de la situation.

Il demande aussi aux gouvernements des pays du bassin du Lac Tchad de remédier aux inégalités et aux défis environnementaux afin « d'éliminer les facteurs qui ont permis l'émergence et la survie de Boko Haram et de Daech », un autre groupe terroriste.

Cameroun

Catastrophe ferroviaire - Eséka, un an après l'hécatombe

Point sur les poursuites judiciaires engagées contre certains ex-responsables de Camrail. Ce dossier revient… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.