22 Septembre 2017

Cameroun: Liberté de presse en période électorale - Comment parler juste et vrai ?

C'est la problématique au centre des échanges hier entre la mission de l'OIF et le Conseil national de la Communication.

La période électorale, à l'observation, rime souvent avec des débordements de journalistes, au nom de la liberté de la presse. Dans ce contexte préjudiciable à la paix et la stabilité, relève Jean Tobie Hond, le journaliste se substitue souvent au « responsable de la publication des tendances, voire des résultats des votes ». Le secrétaire général du Conseil national de la Communication (CNC), à l'entame des échanges hier avec la mission de l'OIF, a donc identifié les chantiers majeurs qui interpellent le CNC au quotidien. Plus encore, en période électorale, où la presse a un rôle fondamental à jouer. Face à la mission de la Francophonie conduite par Désiré Kadré Ouedraogo, le président du CNC, Peter Essoka, a rappelé les missions de l'organe qu'il dirige.

Institution indépendante de gestion et de régulation du secteur de la communication au Cameroun, le CNC a pour principale arme, la pédagogie et la sensibilisation, surtout en période électorale. Ainsi, il édite des supports comme le guide du journaliste en période électorale, ou organise des séminaires de formation à l'intention des hommes de médias. En outre, pour répondre aux préoccupations des membres de la mission de l'OIF, un regard soutenu est posé sur le respect du temps d'antenne dédié aux formations politiques et surtout le contenu des messages de propagande délivrés par celles-ci. Mais le grand souci reste, pour l'heure, la régulation des réseaux sociaux.

Cameroun

Le procès en appel d'Ahmed Abba se poursuit

La seconde audience du procès en appel de notre collègue Ahmed Abba s'ouvre ce jeudi 19 octobre à… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.