23 Septembre 2017

Afrique: Entre l'optimisme de Paul Put et le pessimisme de Rogerio Goncalves

A quelques heures du quart de finale retour de la Ligue des champions Total, qui verra soit l'USM Alger, soit le Ferroviario de Beira entrer dans le au carré d'as, les deux entraîneurs, Paul Put et Rogerio Goncalves se sont livrés aux journalistes lors d'un point presse pour évoquer cette rencontre.

Après le nul enregistré lors de la première manche au Mozambique (1-1), l'USM Alger qui part logiquement favorite, d'autant plus que les joueurs Usmistes peuvent miser sur leur expérience africaine face à un néophypte.

Paul Put, l'entraîneur de l'équipe algérienne, se montre optimiste. Le but d'Oussama Darfalou vaudra son pesant d'or. « Je sais que le résultat et le but marqué à l'extérieur représentent un avantage non négligeable. Mais dans le football, il faut savoir rester humble ».

Le Belge, ancien sélectionneur des Etalons du Burkina Faso a mis en garde ses joueurs. « Les Mozambicains n'ont rien à perdre. Ils ne sont pas venus faire du tourisme Leur entraîneur a renforcé son effectif et ce ne sera sûrement pas une partie aussi simple qu'on veut bien le dire. J'ai expliqué à mes joueurs qu'il faudra se méfier et jouer nos chances jusqu'à la fin. On tentera de marquer rapidement pour mieux maîtriser ce match ».

Preuve de son optimisme, Paul Put redoute les avertissements qui risquent de le priver des services de certains joueurs en demi-finale. Il l'a clairement dit en conférence de presse : « Je sais que jouer un football sans prendre de carton est assez complexe mais les joueurs doivent faire attention. Ils doivent se maitriser car en cas de qualification pour la demi-finale, on aura besoin de l'aide de tous les joueurs ». Deux joueurs de l'USMA sont menacés de suspension en cas de carton. Il s'agit de Monsieur 50%, le portier Mohamed Lamine Zemmamouche et du défenseur central, Ayoub Abdellaoui, deux éléments clés dans l'échiquier de Paul Put.

Rogerio Goncalves, son collègue d'en face est plutôt pessimiste, sans le déclarer ouvertement. Il a notamment évoqué le manque de moyens par rapport à l'adversaire qui avait effectué le voyage à Beira par vol spécial, contrairement au Ferroviario qui a dû transiter par Doha avant d'arriver à Alger : « On aurait aimé bénéficier des mêmes conditions que l'USMA lors de son déplacement chez nous. Pour nous le voyage a été très fatigant. Ce n'est pas une excuse et nous sommes déterminés à jouer notre chance jusqu'au bout. Nous ne sommes pas encore éliminés. Il faut y croire. Les joueurs sont motivés. L'exploit n'est pas impossible... »

Afrique

Importations alimentaires - L'Afrique atteindra 110 milliards $ d'ici à 2030 sans une alternative crédible

Un cauchemar pour la Banque africaine de développement (BAD) qui ne jure plus que sur la nécessité… Plus »

Copyright © 2017 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.