24 Septembre 2017

Afrique: Mamelodi Sundowns, champion déchu

Les 40000 spectateurs présents samedi soir au Complexe Prince Moulay Abdallah à Rabat ont assisté à la chute du champion en titre, Mamelodi Sundowns, face au Wydad de Casablanca, à l'occasion de leur quart de finale retour de la Ligue des champions Total. Une défaite cependant concédée lors de la séance des tirs au but.

Le coach Ammouta jouait sa dernière chance de rester à la barre du WAC. Et l'on comprend l'option jusqu'au-boutiste qu'il avait adoptée d'entrée de jeu, cherchant à porter l'estocade le plus rapidement possible. Mais encore fallait-il avoir les moyens de ses ambitions face à un gros calibre bien organisé et fort en contre.

Les Wydadis eurent deux occasions franches durant les dix premières minutes, puis une troisième plus nette encore avant que Salahedine Essaidi ne force l'étau d'une reprise de tête (1-0, 26').

Les Sud-africains semblaient ébranlés mentalement et ne durent leur salut qu'aux maladresses des Marocains. Les locaux devaient, en effet, dilapider plus d'une occasion en raison également de l'absence d'un véritable finisseur.

La débauche d'énergie finira par peser sur les jambes des Wydadis durant la seconde période que les Sud-Africains avaient entamé en trombe. Modjeka Madisha faillit même égaliser, provoquant un frisson dans les gradins.

C'était la première occasion franche des visiteurs qui continuèrent à presser, en s'aidant de Yannick Zakari, le buteur du match « aller », incorporé tardivement (72') dans le but avoué de porter l'estocade. En vain, le coach Ammouta replia ses pions, à l'étonnement général alors qu'on réclamait un second but, libérateur.

Pour le coach, c'aurait été une aventure que de maintenir la cadence avec un effectif éreinté par le cumul des matches. Seconde frayeur quand la défense a offert le ballon de la qualification à Percy Tau, neutralisé fautivement, in extremis, à l'entrée de la surface de réparation.

Jamais le sort de la partie n'avait été aussi indécis qu'en ces instants où on jouait avec le cœur. Fin de partie sur le score de 1-0 et donc parité sur l'ensemble des deux rencontres. Dans l'épreuve des tirs au but, les Marocains se montrèrent les plus adroits (3-2).

Le WAC estampillait son ticket pour les demi-finales, pour la seconde année consécutive. Il en découdra avec l'USMA d'Alger, vainqueur des Mozambicains de Ferroviario De Beira. Un derby maghrébin qui promet d'être chaud, très chaud.

Afrique

Protection sociale - 82% de la population africaine sans aucune couverture sociale

L'Organisation internationale du travail (Oit) a rendu public, aujourd'hui son rapport sur la protection dans le monde.… Plus »

Copyright © 2017 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.