25 Septembre 2017

Burkina Faso: Eliminatoires Mondial 2018 - Quand Duarte accable le défenseur Patrick Malo

Dans la perspective de la 5e et avant dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018, les Etalons seront en Afrique du Sud où ils affronteront les Bafana Bafana le 7 octobre prochain. C'est dans ce cadre que le sélectionneur national, Paulo Duarte, était face à la presse le vendredi 22 septembre 2017, pour communiquer la liste des sélectionnés.

Un sujet a marqué les esprits, le 22 septembre dernier, lors de la conférence de presse de Paulo Duarte, sélectionneur national des Etalons, pour l'annonce officielle de la liste des sélectionnés en vue du match de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. En effet, les Hommes de médias ont constaté l'absence du défenseur Patrick Malo dont le nom figure sur la liste d'attente et ils ont voulu comprendre.

En réponse, Paulo Duarte a d'abord précisé qu'il n'aime pas trop parler des joueurs mais là, il n'a pas manqué de faire un commentaire et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas allé avec le dos de la cuillère.

Morceau choisi : « Patrick Malo est le joueur qui reçoit le plus d'informations tactiques avec moi », a précisé le sélectionneur national, avant de relever qu'il ne tolère pas qu'on travaille à reculons.

Pour mieux expliciter ce qu'il va dire, le technicien portugais fait une projection vidéo sur les erreurs de Patrick Malo et rappelle que trois heures avant chaque match, il fait une présentation de la tactique en Power point aux joueurs.

Avant de dire que tout a commencé sur le premier but sénégalais, synonyme d'égalisation à 1 but partout. Sur l'action qui amène le but, le défenseur burkinabè qui avait la possession du ballon sur la ligne de corner dans la surface de réparation, était face à l'attaquant Sadio Mané et a tenté de réaliser un geste technique.

Mal lui en prit puisque l'attaquant sénégalais parvint à récupérer le cuir et à trouver un partenaire dans l'axe du but, qui réussit l'égalisation.

Alors qu'il avait son partenaire Issoufou Dayo juste à côté et qu'il avait la possibilité de mettre le ballon en corner. Paulo Duarte avoue ne pas comprendre ce que son joueur a voulu faire face à un attaquant aussi rusé que Sadio Mané.

Il revient par la suite sur une faute commise par son défenseur sur un joueur sénégalais avec les deux pieds en avant et dit que celle-ci méritait bien une grave sanction pour ne pas dire un carton rouge. En plus de cela, Patrick Malo, qui était remplaçant, devait entrer en lieu et place de Issouf Paro, blessé après vingt minutes de jeu.

L'encadrement technique lui demande de se chauffer et lorsqu'il doit s'habiller et entrer, Patrick Malo dit avoir oublié son maillot dans les vestiaires. C'est le comble, selon Paulo Duarte pour qui ces attitudes sont une remise en cause de son travail, avant de souligner que ça va être difficile pour le joueur de revenir en sélection avec lui.

Qu'à cela ne tienne, le sélectionneur national pourra compter sur le retour de blessure du défenseur toulousain, Steeve Farid Yago, tout en se passant d'un autre défenseur, Issoufou Dayo, sorti lors du match de Ouagadougou face au Sénégal suite à un carton rouge.

Sur la liste, on constate le retour de certains joueurs tels Adama Guira ou encore Bakary Saré et un nouveau venu en la personne de Mohamed Gnontcha Koné, sociétaire du club Lokomotiv Tashkent d'Ouzbékistan.

Et Paulo Duarte de signifier que son objectif reste le même, à savoir la qualification pour la Coupe du monde Russie 2018, même si désormais, l'Afrique du Sud et le Sénégal auront trois matchs parce que tout simplement, le match de novembre 2016 va être rejoué suite à un fait de manipulation.

A ce niveau, le coach des Etalons persiste et signe qu'il faut s'en tenir à la décision de l'arbitre et non reprendre le match. Pour lui, la décision de la FIFA est une injustice.

Burkina Faso

Affaire Thomas Sankara - Des Osc françaises et burkinabè interpellent la France

Des représentants d'organisations de la société civile burkinabè et française… Plus »

Copyright © 2017 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.