24 Septembre 2017

Tunisie: Le marché parallèle, une réelle menace pour le secteur

Pour le secteur organisé, on compte 1.320 opticiens optométristes, 5.400 emplois directs et environ 12 mille emplois indirects. M. Fekih affirme que le secteur travaille sur deux volets.

Le premier concerne l'importation et la distribution des lunettes, montures et verres optiques. A ce niveau, le responsable syndical indique que les verres optiques ne sont presque plus importés. «Nous avons deux laboratoires en pleine activité et ils sont même en train d'exporter en Europe. La part de marché en Tunisie est de 80%», ajoute-t-il.

Le second volet est la fabrication des montures visuelles, qui est effectuée par trois sociétés seulement. Ces sociétés fabriquent 5% seulement des montures disponibles sur le marché. Le reste provient de l'importation. «Nous avons des marques tunisiennes avec un nombre insuffisant par rapport au potentiel du secteur. Il est important que l'Etat soutienne davantage les entreprises et les encourage pour mieux promouvoir le produit tunisien», souligne M. Fekih.

Promotion

D'ailleurs, dans le cadre de la contribution des partenaires sociaux dans cette promotion, la Chambre syndicale régionale des opticiens optométristes à Gabès organise, du 11 au 15 octobre 2017, la 1ère édition du Festival euro-méditerranéen de la santé visuelle en collaboration avec la Chambre syndicale nationale des opticiens optométristes, visant à promouvoir le secteur et montrer le potentiel qu'a la Tunisie pour devenir un hub régional du tourisme de bien-être.

Ce festival constituera une réelle dynamique pour la région de Gabès, avec la participation de plusieurs experts nationaux et internationaux des secteurs de l'optique et de l'ophtalmologie pour présenter les dernières études à l'échelle internationale dans le domaine de la santé visuelle.

Ajoutons à cela des actions culturelles, humanitaires et sociales, qui consistent principalement en des consultations ophtalmologiques gratuites et la mise à disponibilité des lunettes aux plus démunis d'entre eux et pour les personnes âgées qui ne bénéficient pas de couverture sociale, un concours artistique pédagogique de vernissage sur le thème de la prévention oculaire dans le but de sensibiliser les jeunes à l'importance de la santé visuelle.

A noter que 4,5 milliards de personnes de par le monde souffrent de maladies visuelles et 2,5 milliards ne bénéficient pas de traitement médical. On estime également qu'un enfant sur quatre souffre de difficultés d'apprentissage à cause de troubles de la vue et qui sont la cause de 60% des accidents de la route.

Tunisie

«La Belle et la meute», le cauchemar d'une Tunisienne en plans-séquences

Ce mercredi 18 octobre sort sur les écrans français un film tunisien ovationné au Festival de… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.