25 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Le pays veut mettre en place un permis de conduire «véritablement biométrique»

En RDC, après les passeports, c'est désormais les permis de conduire qui devront être changés. Selon une décision du ministère des Transports et voies de communication, il sera prochainement mis en circulation un permis « véritablement biométrique ».

Deux préposés de la Commission nationale de délivrance des permis de conduire sont actuellement aux arrêts à la prison centrale de Makala. C'est le vice-Premier ministre en charge des Transports et voies de communication qui l'a révélé.

Selon José Makila Sumanda, Interpol a découvert une filière de faux permis de conduire. Et les recherches ont conduit jusqu'à Kinshasa. « Ils prennent le vrai permis, ils en font une copie puis ils le falsifient et le délivrent », explique José Makila Sumanda.

Stock épuisé

Le stock des permis de conduire était épuisé depuis le mois d'avril car le contrat avec la firme qui devait délivrer les permis de conduire avait pris fin.

Pour le vice-Premier ministre en charge des Transports et voies de communication, les permis de conduire délivrés après le mois d' avril sont tous des faux, les autres gardent leur validité.

Un délai sera accordé aux détenteurs des permis de conduire actuels pour pouvoir se procurer le nouveau document

L'Association des chauffeurs du Congo, elle, se réjouit de la décision et espère que la démarche permettra d'assainir le milieu. Il y a, selon ses dirigeants, beaucoup de conducteurs qui ne méritent pas le permis de conduire.

Congo-Kinshasa

Nikki Haley à Kinshasa - Un message fort de Trump à Kabila

Annoncée depuis la dernière assemblée générale des Nations unies, l'ambassadrice des… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.