25 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: Les réfugiés burundais de Kamanyola seront enregistrés manuellement

Photo: HCR/Eduardo Soteras Jalil
Les réfugiés continuent d’arriver en République démocratique du Congo. Un groupe de femmes burundaises attendent que des denrées alimentaires soient distribuées au centre de transit de Kamvivira.

En RDC, une semaine après les incidents meurtriers de Kamanyola, qui ont fait 39 morts, selon un nouveau bilan officiel, une solution a semble-t-il été trouvée au problème des refugiés burundais, qui refusaient de se faire faire de nouveaux papiers pour des raisons religieuses. Cette question est en voie d'être réglée, selon les autorités locales.

Jusqu'à maintenant les réfugiés burundais de Kamanyola refusaient d'être identifiées par les Nations unies. Ces réfugiés, presque tous membres de la secte de Zebiya, rejetent toute identification biométrique pour des raisons religieuses.

Le problème est toutefois en voie d'être réglé, selon le vice-gouverneur du Sud-Kivu, Gabriel Kalonda.

Les réfugiés devraient être enregistrés manuellement et ensuite, envoyés dans un autre camp dans la région de Fizi, plus au sud. Ils sont pour l'instant réticents, car l'armée congolaise y affronte encore des milices Maï Maï.

Persécutions religieuses

Ces Burundais qui disent avoir fui des persécutions religieuses dans leur pays, ont, dans un premier temps, vécu en bonne intelligence avec la population locale à Kamanyola.

Mais certains d'entre eux affirment qu'ils ne sont plus les bienvenus aujourd'hui. Des réfugiés assurent d'ailleurs que des miliaires leur ont tiré dessus la semaine dernière sans aucune provocation de leur part.

Les autorités locales affirment que l'enquête visant à faire la lumière sur ces violences qui ont fait 39 morts est en cours. Quatre militaires congolais seraient actuellement interrogés.

En savoir plus

Des Burundais tués à Kamanyola - Le Rénadhoc plaide pour la protection des demandeurs d'asile et les réfugiés

Pour ce regroupement d'ONG, cela serait conforme aux engagements en la matière pris par le Congo sur les plans… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.