25 Septembre 2017

Tunisie: L'ONU réaffirme son soutien au pays dans sa transition démocratique

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a souligné, samedi, lors de sa rencontre, à New York, avec le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, le soutien total de l'organisation onusienne à la Tunisie dans sa transition démocratique et ses efforts pour le développement ainsi que la promotion de l'encadrement des jeunes.

De son côté, Jhinaoui a fait part de l'appui de son pays au plan de réforme présenté par le sectaire général de l'ONU pour renforcer le rôle de l'organisation dans les domaines de la sécurité, de la paix, du développement et de la gouvernance des structures onusiennes.

Le ministre a donné au secrétaire général de l'ONU un aperçu sur les réformes sectorielles et structurelles menées par la Tunisie pour relancer l'économie nationale et affronter les défis actuels dont notamment l'emploi, appelant l'organisation onusienne à aider davantage la Tunisie surtout dans la réalisation des objectifs du développement durable 2030 et le financement des projets de développement prévus à cet effet.

Les deux parties ont passé en revue les domaines de coopération entre la Tunisie et l'ONU ainsi que les derniers développements, dans la région du bassin méditerranéen, se félicitant du niveau atteint par la coopération bilatérale, au cours de cette période de transition démocratique que connaît la Tunisie.

La rencontre a, également, permis d'évoquer les intenses efforts déployés par la Tunisie dans sa lutte contre le terrorisme, son adhésion au processus onusien dans ce domaine et sa contribution à la préservation de la paix et de la sécurité dans le monde.

S'agissant du processus politique en Libye, le secrétaire général de l'ONU a rendu hommage à la Tunisie pour ses efforts en vue de trouver une solution à la crise libyenne. Les deux parties ont insisté sur la nécessité de soutenir l'action menée par l'émissaire onusien, Ghassan Salamé, pour promouvoir le dialogue entre les différents protagonistes libyens et parvenir à une solution politique globale dans ce pays.

D'autre part, le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, a eu, samedi, en marge de sa participation à la 72e session ordinaire de l'Assemblée générale des Nations unies, à New York, une série de rencontres avec plusieurs ministres des Affaires étrangères des pays frères et amis, afin d'examiner les moyens susceptibles de développer les relations entre la Tunisie et ces pays et les prochaines échéances bilatérales outre les questions régionales et internationales.

Lors de sa rencontre avec son homologue marocain, Nasser Bourita, le ministre s'est félicité du niveau des relations bilatérales établies entre les deux pays, insistant sur l'importance de poursuivre son appui et la nécessité de déployer les efforts nécessaires pour soutenir l'UMA au service de l'intérêt des peuples de la région.

En outre, Jhinaoui a examiné, avec son homologue algérien, Abdelkader Messahel, les moyens permettant d'impulser les relations bilatérales et l'action maghrébine commune. Les deux ministres ont souligné l'importance de renforcer la coordination et la concertation à propos de la réunion ministérielle tripartite sur la Libye qu'abritera Le Caire avant la fin du mois d'octobre prochain.

Les préparatifs de la tenue de la Haute commission mixte tuniso-jordanienne ont été au centre de la rencontre du ministre avec son homologue jordanien, Aymen Safdi, outre l'examen des moyens susceptibles de renforcer la coopération dans l'espace méditerranéen et l'échange des points de vue concernant la situation dans la région arabe dont en particulier le dossier palestinien et les derniers développements en Syrie.

Le ministre a souligné, lors de sa rencontre avec son homologue roumain, Teodor Melescanu, l'ancienneté des relations d'amitié entre les deux pays, insistant sur l'importance des prochaines échéances bilatérales et évoquant la nécessité de développer les domaines de coopération bilatérale qui constitue l'un des principaux objectifs de la prochaine visite en Tunisie du ministre roumain des Affaires étrangères prévue en décembre 2017.

Teodor Melescanu a souligné l'importance de cette visite qui permettra, selon lui, d'«ouvrir des perspectives plus larges à la coopération entre les deux pays dans des domaines d'intérêt commun».

Jhinaoui a appelé, lors de son entretien avec le ministre des Affaires étrangères cubain, Bruno Rodriguez Parrilla, à promouvoir davantage les relations tuniso-cubaines et à impulser son cadre juridique avec l'élaboration de nouvelles conventions de coopération.

Le ministre cubain a insisté, à cet effet, sur la nécessité de tirer profit des possibilités de coopération importantes entre les deux pays dans les domaines académiques, les sciences, la culture et le sport.

Par ailleurs, Jhinaoui a convenu avec son homologue argentin, Georges Faurie, d'organiser le quatrième round des concertations politiques et la cinquième édition de la commission mixte tuniso-argentine, au cours du premier semestre de l'année 2018.

Tunisie

Pourparlers libyens à Tunis - Les difficultés persistent

Entamée dimanche dernier 15 octobre, la deuxième étape des pourparlers libyens à Tunis… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.