25 Septembre 2017

Cote d'Ivoire: Elections des délégués à la MUGEF- CI - Plus de 300.000 fonctionnaires ont voté

Des milliers de fonctionnaires et retraités de l'administration publique de la ville d'Abidjan ont convergé vers le Collège Moderne du Plateau hier pour élire les délégués en vue du renouvellement du Conseil d'administration de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l'Etat de Côte d'Ivoire ( Mugef-Ci). Cet établissement, le seul qui accueillait les mutualistes, était archi-comble.

Difficile de se frayer un chemin. Visiblement, chaque mutualiste voulait faire triompher son candidat. Un préau a été aménagé pour accueillir les personnes du troisième âge. En tout cas, l'engouement était au rendez-vous. Des élections politiques n'ont mobilisé autant de monde que celle des délégués à la Mugef-Ci.

Sur le plan de la sécurisation de ces élections, le Comité électoral national (CEN) présidé par Zinda Sawadogo dit avoir pris toutes les dispositions pour que ce scrutin se déroule normalement. Des éléments des CRS, du Groupement Mobile d'Intervention (GMI) et de la gendarmerie ont été mobilisés pour que le scrutin se déroule sans heurt.

Pour constater le bon déroulement de ces élections, le président du Comité électoral national a visité les trente ( 30) bureaux de vote installés dans cet établissement d'enseignement secondaire public. « Les bureaux de vote ont ouvert à 08 heures et tout se déroule normalement. Il y a eu beaucoup d'affluence, il faut s'attendre à plus de votants les heures qui suivent », a indiqué Zinda Sawadogo.

Avant d'ajouter que le dispositif sécuritaire est renforcé. Il est en amont et en aval. « Rien est à craindre. Les bureaux de vote fermeront à 17 heures.

Pour l'essentiel, la décision précise déjà qu'à 17 heures, à la clôture du vote, tous les électeurs qui sont dans le rang , nous prenons leur pièce d'identité. Ils pourront ensuite voter à l'appel de leur nom. En tout cas, tout le monde votera » a-til relevé.

Les résultats sont prévus, par bureau de vote et centre de vote ce soir (hier Ndlr). « Mais nous nous donnons trois jours pour la proclamation des résultats sur le plan national », a lancé le président du Comité électoral national.

Précisant que tous les 316.324 fonctionnaires inscrits peuvent voter partout sur tout le territoire national. Pour sa part, le directeur de cabinet du ministère de l'Emploi et de la Protection sociale, Marc Koffi Gnalé, a salué la forte mobilisation des fonctionnaires.

« L'Etat joue son rôle d'autorité de police et de facilitateur pour que ces élections se déroulent bien », a souligné M. Koffi Gnalé.

Quant à la directrice de l'Autorité Ivoirienne de Régulation des Mutuelles Sociales (AIRMS), Koné Colette, elle dit être présente dans le centre de vote pour voir si ces élections se déroulent en conformité avec les textes.

Quatre listes candidates s'affrontent dans la ville d'Abidjan : Union -Solidarité- Espoir ; Solidarité -Egalité ; Rassemblement -Dynamisme -Espérance et la liste "Amélioration". Du côté d'Adzopé, le scrutin s'est bien déroulé.

Le secrétaire général de préfecture, Kokora Patrice Antoine, a affirmé qu'aucune irrégularité n'a été constatée. « Ces élections se déroulent dans un climat de grand calme.

Il y a 6.258 fonctionnaires inscrits », a relevé M. Kokora , par ailleurs président du Comité électoral local. Dans la région de la Mé, seulement trois listes s'affrontent : Union -Solidarité -Espoir ; Solidarité - Egalité et Rassemblement - Dynamisme -Espérance.

Dix bureaux de vote ont été installés dans l'enceinte de la préfecture. Dans la région d' Agboville, le scrutin s'est bien déroulé. Dix bureaux de vote ont été également installés dans les locaux de la préfecture. Plus de 6000 fonctionnaires ont pris d'assaut les locaux pour exprimer leur droit de vote.

Selon le préfet de Région de l'Agnéby-Tiassa , M. Kanadiénatiori Touré , aucun incident n'a été déploré. « Il y a eu un grand engouement.

Les fonctionnaires sont venus de Sikensi , Taabo et Agboville pour participer à ces élections », a signifié le préfet. Il est bon de noter que dans l'ensemble ce scrutin s'est déroulé sans accroc.

Cote d'Ivoire

Une épidémie de fièvre porcine dans le nord du pays

En Côte d'Ivoire, une épidémie de peste porcine s'est déclarée dans la circonscription… Plus »

Copyright © 2017 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.