25 Septembre 2017

Cameroun: Chantal Biya aux premières loges

La première dame a encore accompagné son illustre époux vendredi, lors de sa prise de parole à la 72e Assemblée générale des Nations unies.

La sixième journée de ce déplacement a été marquée pour la première dame, comme pour le reste de la communauté camerounaise, dans la diaspora et au pays, par le grand discours du président de la République devant l'Assemblée générale de l'ONU. Un propos que l'élégante première dame, dans l'assistance, a suivi attentivement, l'approuvant de temps à autre d'un signe de tête.

Pendant près d'une demi-heure, le président Paul Biya a abordé les sujets les plus brûlants au coeur de cette semaine diplomatique à l'ONU, dont la paix dans le monde, en particulier pour l'être humain. Il a prôné la nécessité pour les Etats membres de l'institution de replacer l'homme au centre des politiques et des actions des Nations unies, relativement au développement en particulier.

Le chef de l'Etat s'est à nouveau posé en pourfendeur de la pauvreté, autre menace grave pour la paix dans le monde actuel. Des idées que Mme Chantal Biya soutient certainement, engagée qu'elle est dans la lutte contre la pauvreté au Cameroun et pour l'amélioration des conditions de vie des populations. Et lorsque le chef de l'Etat clame : « Mobilisonsnous, Monsieur le Président, dans un formidable élan de solidarité pour faire reculer la pauvreté. Accordons nos actes à nos paroles. Ce faisant, nous offrirons à nos populations des conditions d'une vie décente...

Priorité à l'Etre Humain. », l'on voit à nouveau la première dame approuver de la tête. C'est certain, l'épouse du président de la République se retrouve bien dans ce discours. Elle qui a le cœur sur la main et mène une bataille acharnée contre les inégalités sociales, les maladies et autres souffrances dans le pays. Ses apparitions au chevet des enfants malades, des victimes des catastrophes ; ses actions en faveur de la santé de la femme et des adolescents ; ses appuis aux jeunes, femmes, personnes âgées en situation de vulnérabilité parlent pour elle.

Et sa présence à New York, aux côtés du chef de l'Etat pendant cette 72e Assemblée générale des Nations unies, soulève à n'en point douter de nouveaux espoirs auprès de ces populations. C'est que la première dame sait user de son carnet d'adresses en de telles circonstances, pour engranger de nouveaux partenariats pour son action sociale au Cameroun.

Cameroun

Catastrophe ferroviaire - Eséka, un an après l'hécatombe

Point sur les poursuites judiciaires engagées contre certains ex-responsables de Camrail. Ce dossier revient… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.