25 Septembre 2017

Congo-Kinshasa: La MONUSCO sensibilise les élèves sur les exploitations sexuelles

communiqué de presse

« La population d'Uvira dit non aux exploitations et abus sexuels » c'est sous ce thème que s'est déroulée la séance de sensibilisation organisée ce samedi 23 septembre 2017 à Uvira par la section de la conduite et discipline de la Monusco pour vulgariser le code de bonne conduite des fonctionnaires des Nations Unies et le mécanisme de dénonciation et des réparations en cas de faute.

Plus de 600 élèves représentant les différents établissements d'enseignement secondaire d'Uvira, accompagnés de leurs enseignants ont pris part à cette journée de sensibilisation populaire contre les violences sexuelles dans la salle de conférence de l'institut Mwanga.

A travers la comédie, la poésie, la chanson et la danse les différents groupes scolaires ont trouvé de l'imagination pour passer des messages à leurs camarades. Une série de question et réponses a permis aux organisateurs de récompenser les élèves attentifs et méritants mais surtout d'apprécier la capacité d'apprentissage des jeunes apprenants.

Un enseignant s'est dit satisfait de la prestation des élèves et surtout encouragé par le niveau rapide d'assimilation du sujet sur les exploitations et les abus sexuels. Cela est très encourageant et nous sommes surs que la restitution aux autres élevés se fera très bien, a conclu un autre enseignant visiblement très satisfait lui aussi.

Congo-Kinshasa

La RDC est le pays d'Afrique qui compte le plus de déplacés internes

Selon un rapport publié la semaine dernière par l'Observatoire des situations de déplacement… Plus »

Copyright © 2017 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.