25 Septembre 2017

Tunisie: A qui le tour ?

Ayant pour point de départ et d'arrivée le Théâtre romain de Carthage, cette course appréciée de tous, a su drainer un grand nombre de participants, plus de 3000 de vingt nationalités si on se souvient de la dernière édition. Cela se comprend dès lors qu'on sait que la triple action parcours-organisation-décor est fortement exceptionnelle.

Prisée d'une part pour la grâce de la cité de Didon et des lieux environnants tels que Sidi Bou Saïd, et d'autre part pour le sens organisationnel d'une équipe de passionnés et de professionnels conduite par Riadh Ben Zazia, président du comité d'organisation, et en même temps de l'Association Mégara pour la Jeunesse, le Run In Carthage peut se prévaloir d'être la course de la rentrée en Tunisie.

16 km au programme au lieu des 12 parcourus précédemment rien que pour accentuer le plaisir, le décupler et inciter le coureur à relever des défis.

Le comité d'organisation, qui réunit l'Association Mégara pour la Jeunesse avec la collaboration de la mairie de Carthage et le soutien de l'Agence de mise en valeur du patrimoine et de promotion culturelle, s'apprête à organiser un jour de fête où la masse plurielle des joggers en communion se fond en un et la joie d'être en courant se conjugue à tous les temps.

Les préparatifs de la veille, le jour J et l'après-course sont autant de moments qui changent un mode de vie, l'égayent et l'optimisent. C'est la dynamique dans laquelle le «Run In Carthage» s'inscrit. Il y a tant de promesses chez une équipe toujours prête à relever les défis.

C'est dire à quel point chaque membre, chaque partie prenante en ont aujourd'hui la conscience éveillée, combien ils en prennent aussi la mesure. Dans l'expression collective, dans le message qu'ils s'efforcent de délivrer, ils donnent de plus en plus la confirmation de vouloir chercher la perfection.

Il y a justement de ces opportunités qui servent pour rebondir encore davantage. Depuis qu'ils ont tracé la route d'une course à pied d'exception, les organisateurs n'ont pas cessé de se revendiquer à travers tout ce qui donne un sens et une raison d'être au sport. Il y a encore et toujours de nouvelles alternatives destinées notamment à étoffer le registre dans lequel tout ce qui est entrepris prend forme de la manière souhaitée et exigée...

Les valeurs sportives fondamentales

Il n'est pas difficile d'en déduire qu'aussi bien le «Run In Carthage» que «Les Foulées du Megara» se sont déjà taillé la réputation de manifestations qui entretiennent la flamme et dans lesquelles on s'investit à fond. Mais aussi et surtout des manifestations qui ont réussi la transition leur permettant de se démarquer de l'esprit conformiste et d'oser tous les genres.

Quand on part de tellement loin, on a plus de chance de s'imposer, de gagner les paris. On ne revient jamais en arrière. De nouvelles alternatives, encore et toujours, des défis différents pointent de plus en plus à l'horizon de ce genre de rendez-vous.

Le «Run In Carthage» est aujourd'hui l'équivalent d'un grand théâtre où les valeurs fondamentales du sport sont mises en scène. Les conceptions utilisées par les organisateurs dans le lexique sportif trouvent presque toutes leur origine dans l'accomplissement de tous les acteurs.

Un nouvel ordre et de nouvelles méthodes s'installent inéluctablement. C'est une ouverture sur un sport en devenir. Cela introduit des approches autrefois ignorées, pour ne pas dire interdites...

Plus qu'une course, cette grande manifestation est une invitation à prendre part à un bonheur partagé entre tous, toutes catégories confondues.

Des prix à la clef attendent les premiers arrivants : 1000dt pour les vainqueurs femme et homme, 800dt pour les deuxièmes et 600dt pour les troisièmes sur la liste.

Les inscriptions se poursuivent sur le site www.runincarthage.com jusqu'au 30 septembre 2017.

«Run In Carhage», à qui le tour ?

Tunisie

Pourparlers libyens à Tunis - Les difficultés persistent

Entamée dimanche dernier 15 octobre, la deuxième étape des pourparlers libyens à Tunis… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.