25 Septembre 2017

Ile Maurice: Rakesh Gooljaury sur l'affaire Roches-Noires - «J'ai reçu un appel de Madame Soornack ... »

Il le confirme. Rakesh Gooljaury a bel et bien été appelé par Nandanee Soornack dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. Mais il a précisé que cette dernière emploie des prête-noms. C'était lors de son contre-interrogatoire par Me Gavin Glover, Senior Counsel, assisté de sir Hamid Moollan, Queen's Counsel, Asif Moollan, Shaukat Oozeer et Hisham Oozeer.

La comparution a eu lieu le lundi 25 septembre à la cour intermédiaire. Ceci, dans le cadre du procès intenté à l'ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam et l'ancien directeur du National Security Service et Deputy Commissioner of Police (DCP), Dev Jokhoo et l'ex -DCP Rampersad Sooroojebally dans l'affaire Roches-Noires.

Revenant sur l'événement, Rakesh Gooljaury, témoin vedette dans cette affaire, a déclaré avoir reçu un appel téléphonique à 1 h 44 précise, car il a, dit-il, fait une demande auprès d'Emtel, pour vérifier l'heure. «L'appel provenait de Madame Soornack.

Elle m'avait appelé depuis son téléphone portable et d'un numéro fixe. Mais je peux ajouter que Navin Ramgoolam demandait à Nandanee Soornack d'utiliser des prête-noms pour faire ses appels », a-t-il déclaré. A ce niveau, le magistrat Seebaluck lui a demandé de ne pas ajouter des commentaires.

«Kan ou finn dir ki ou numéro ou ti resevwar la pu madam soornack. A okenn moman, ou pann dir lapolis ki madam Soornack ki pe utiliz sa numéro la ?», a demandé Me Glover. Selon le témoin, il ne l'a pas fait car la police ne lui a pas demandé de précisions. Le procès se poursuivra le 27 novembre et le 4 décembre.

Ile Maurice

Sofitel Imperial - Les détails de l'accord entre la direction et les employés

Un consensus enfin trouvé entre les employés et la direction de l'hôtel Sofitel Imperial de… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.