25 Septembre 2017

Mali: Dette intérieure - Le Collectif des Fournisseurs de l'Etat exige le paiement de leur argent

Au-delà des mesures prises par la commission de validation des dossiers de la dette intérieure sur la base desquelles l'Etat a décidé de 4 milliards 49 millions de F CFA des dossiers validés, le Collectif des fournisseurs et operateurs (CFO) ne baisse pas les bras pour être « dans ses droits ».

Ainsi, le 19 septembre 2017, mécontents de cette décision du ministre de l'Economie et des Finances, les responsables de ce collectif ont projeté une marche pacifique qui débutera de la Bourse du Travail pour s'achever à la Primature. Il s'agira pour eux de plaider leur cause auprès du Premier ministre, Abdoulaye Ibrahim Maïga.

A la suite du refus de l'administration d'autoriser leur marche, ils ont organisé en lieu et place un sit-in à la Bourse du Travail.

Ils ont réclamé la démission du ministre de l'Economie et des Finances. Dans une banderole dressée à la Bourse du Travail on pouvait lire en effet « On en a marre ! Nous sommes fatigués ! Le Collectif des Fournisseurs et Opérateurs (CFO) réclame la démission pur et simple du ministre Boubou Cissé et Ben Bouyé Haidara ».

Pour rappel, le Collectif des Fournisseurs et Opérateurs réclame le payement de 80 milliards de francs CFA à l'Etat malien.

A côté de ce Collectif, « les fournisseurs de l'Etat qui remplissent les critères » sont en train de se frotter les mains. Puisque le ministère de l'Economie et des Finances a procédé depuis le lundi 4 septembre dernier au paiement de plus de 4 milliards francs CFA.

Mali

Jérusalem - manifestation anti-Trump au Mali

Au Mali, près d'un millier de personnes ont manifesté mercredi 13 décembre contre la… Plus »

Copyright © 2017 Le journal de l'économie Malienne. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.