25 Septembre 2017

Sénégal: 3e Forum "Investir en Afrique" - Macky Sall appelle «les pouvoirs publics à marquer la rupture »

Photo: PHOTOESSAY: 3e Forum Investir en Afrique au Centre International de Conférence Abdou Diouf

Panel d'ouverture 3ème Edition du Forum Investir en Afrique, Dakar le 26 septembre 2017.

La cérémonie officielle d'ouverture du Forum Investir en Afrique a été lancée ce matin par le Président de la République au Centre International de Conférence Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio. Macky Sall a, à cet effet, salué la présence de tous ceux qui ont effectué le déplacement. Avant de les inciter à stimuler les échanges et créer une prospérité partagée.

« Après l'Ethiopie en 2015, la Chine en 2016, le Sénégal est tenu d'accueillir le 3e Forum Investir en Afrique. C'est donc tout naturellement que nous nous retrouvons en terre Sénégalaise, pour réfléchir sur la meilleure façon de promouvoir l'investissement, stimuler les échanges, et créer une prospérité partagée », a-t-il déclaré.

Et d'ajouter: «"Le progrès en Afrique par l'innovation", c'est le thème de ce Forum. Sur le chemin de l'émergence, nous devons nous donner les moyens de transformer positivement, et durablement notre système. De toute évidence cela passe par l'innovation. C'est-à-dire un nouvel état d'esprit, qui traduit une réelle volonté de rompre avec les idées, des pratiques et des habitudes épargnées ».

Pour le Chef de l'Etat, «les pouvoirs publics en Afrique doivent également marquer la rupture. En tant qu'inspiratrice des politiques publiques, si elle n'évolue pas dans le sens de l'innovation, de transparence dans les procédures évidemment, tout ce que nous dirons restera des vœux pieux. Nous resterons de forum en forum à répéter la même chose ».

Plus de 400 participants attendus, le Forum Investir en Afrique (FIA) a été créé en 2015 en tant que plate-forme mondiale pour la coopération multilatérale et la promotion d'opportunités d'accroître les investissements en Afrique.

Il s'agit d'un rassemblement annuel de plusieurs parties prenantes, réunissant des représentants des secteurs public et privé de Chine et d'Afrique, des institutions internationales et continentales, des partenaires de développement et des think tanks pour approfondir le dialogue sur les politiques, partager des expériences et discuter des opportunités d'affaires afin de promouvoir et de soutenir les investissements et le développement durable en Afrique. Initié par la Banque chinoise de développement (BCD) avec l'approbation du gouvernement chinois, il a remporté l'adhésion du Groupe de la Banque mondiale (GBM) et de plusieurs pays africains.

En savoir plus

Pékin veut intensifier ses liens avec Dakar

Le vice-ministre chinois des Finances, Yaobin Shi, a annoncé lundi que son pays a décidé… Plus »

Copyright © 2017 Ecofinance.sn. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.