26 Septembre 2017

Sénégal: Le gouverneur relève un "très bon" comportement des cultures à Kaffrine

Kaffrine — Le gouverneur de Kaffrine, Jean Baptiste Coly a dit, lundi, avoir constaté un "très bon" comportement des cultures dans la région avec très peu d'attaques.

"Nous avons observé globalement un très bon comportement des cultures, dans la région de Kaffrine avec très peu d'attaques", a indiqué M. Coly, au terme d'une tournée de suivi de la campagne agricole de trois jours dans la région.

Le gouverneur, accompagné par le directeur régional du développement rural(DRDR) de Kaffrine, Samba Ndao Tall, a visité des champs de mil, de maïs, d'arachides et de coton dans les quatre départements de la région.

Les coordonnateurs des projets PASA Lou-Ma-Kaf, PAFA extension et SODEFITEX, des autorités locales, des chefs de service et des élus locaux ont également participé à cette tournée de suivi de la campagne agricole.

"Nous avons remarqué un intérêt certain des producteurs pour le matériel agricole qui est en train progressivement d'être mis en place", a ajouté Jean Baptiste Coly.

C'est dire que, selon lui, la volonté de modernisation de l'agriculture affichée par l'Etat du Sénégal trouve un écho "très favorable" auprès des producteurs du Ndoucoumane.

Lors de cette tournée de suivi de la campagne agricole, les producteurs visités ont, à l'unanimité, déploré la mise en place tardive de l'engrais.

"Partout où nous sommes passés dans les quatre départements de Kaffrine, les producteurs ont déploré la mise en place tardive de l'engrais parfois même l'absence d'engrais pour le mil notamment dans le département de Koungheul", a souligné M. Coly.

"Après cette tournée, nos impressions sont favorables. Il y a un véritable dynamisme dans l'agriculture. D'énormes superficies sont cultivées dans la région de Kaffrine. Au total, nous rentrons relativement de cette tournée satisfaits", s'est réjoui le gouverneur de Kaffrine.

Pour Jean Baptiste Coly, "si les tendances sont maintenues la région de Kaffrine va vers des productions record".

Il a par ailleurs salué "la bravoure" des dames dans les travaux champêtres avant de déplorer leur inaccessibilité aux terres.

"Nous avons constaté un grand dynamisme chez les dames. La seule difficulté que posent les dames c'est l'accès à la terre. Cette question doit être réglée pour permettre aux dames de continuer à produire", a-t-il invité.

"Nous demandons aux autorités locales d'accorder certaines faveurs aux dames pour l'accès à la terre. C'est une question nationale qui doit être réglée autrement", a t-il dit.

Dans certaines localités du pays, "seuls les hommes héritent les terres. C'est des pratiques anciennes qui méritent d'être corrigées", a encore invité M. Coly.

Sénégal

Camair-Co - Cap sur Dakar

Après Bangui, N'Djamena, Libreville et Cotonou, l'étoile du Cameroun a ouvert l'escale… Plus »

Copyright © 2017 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.