26 Septembre 2017

Ile Maurice: Interrogatoire - Les journalistes de retour aux Casernes centrales

Nad Sivaramen, Axcel Chenney et Yasin Denmamode seront de retour ce matin, mardi 26 septembre, aux Casernes centrales. Le directeur des publications de La Sentinelle et les deux journalistes du groupe y poursuivront leur interrogatoire under warning.

Après six heures d'interrogatoire et de perquisition hier, les trois membres de la rédaction de l'express sont rentrés chez eux vers 20 heures.

Nad Sivaramen a été relâché sur parole après avoir été mis en état d'arrestation. Il a refusé de collaborer, a affirmé son avocat Me Hervé Duval Jr, car il considère que toute cette affaire est une tentative d'intimidation envers les journalistes.

Quant à Yasin Denmamode et Axcel Chenney, ils ont fait valoir leur droit au silence. Les trois journalistes ont refusé de soumettre leurs portables et ordinateurs portables à la police lors de la journée d'hier.

Ile Maurice

Épidémie, Peste - L'inquiétude ronge les îles de l'océan Indien

Elle fait des ravages à Madagascar. A atteint les côtes des Seychelles. L'épidémie de peste… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.